Penne-sur-Huveaune (La)

6 000 hab. (Pennois), 356 ha, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton d'Aubagne-Ouest, entre Aubagne et Marseille. Elle conserve un mausolée antique en forme de pyramide antique, nommé Pennelus ou la Pennette; gare et aqueduc du canal de Marseille (1866), échangeur de l'A 50. Peu étendue, la commune accueille une clinique (65 sal., 50 lits) et une maison de retraite (45 sal.), les bureaux des assurances Gan Prévoyance (130 sal.), l'atelier de composants électroniques Tagsys (85 sal.), le réparateur de matériel médical GE Medical System (45 sal.), le nettoyage GSI Vitronet (160 sal.), l'installateur de lignes électriques Béranger (70 sal.). Le nom de La Penne a été augmenté en 1918. La commune avait alors moins de 1 000 hab., puis est passée à 1 600 dès 1930, plus de 3 000 en 1954, et a dépassé les 5 000 en 1975; mais elle n'a gagné que 170 hab. de 1999 à 2006; l'occupation des sols est à peu près saturée, à part les hautes pentes inconstructibles au sud.