Pereire-Malesherbes

quartier du 17e arrondissement de Paris, au centre. Il est délimité au sud-ouest par l'avenue de Villiers, au sud-est par la rue Cardinet, au nord-est par la rue de Rome et les voies ferrées issues de la gare Saint-Lazare; à l'ouest, sa limite est au-delà du périphérique entre les voies ferrées et l'avenue de la Porte-d'Asnières, puis sinue en suivant celle-ci, le boulevard Berthier et l'avenue Gourgaud. Le territoire est traversé par le boulevard Pereire et sa voie ferrée souterraine de Petite Ceinture qui porte les stations du RER C Pereire-Levallois et du Pont-Cardinet. Il est également traversé par la partie finale du boulevard Malesherbes, qui croise le boulevard Pereire place de Wagram, au bout de l'avenue de Wagram. Trois voies convergent vers la porte d'Asnières: le boulevard Malesherbes au-delà de la place de Wagram, la longue rue de Tocqueville (1 200 m), la rue de Saussure (1 300 m) plus proche des voies ferrées à l'est, l'une évoquant l'historien et juriste français (1805-1859) et l'autre le naturaliste genevois (Horace, 1740-1799), non le linguiste.

Le quartier englobe au sud le grand lycée public Carnot (1 260 élèves dont 380 post-bac, plus 770 au collège), le collège public Pierre-de-Ronsard (730 élèves) près de la place de Wagram, le collège public Boris-Vian (500 élèves) au nord de la Porte d'Asnières, et à l'ouest l'institution catholique Sainte-Ursule-Louise-de-Bettignies (500 élèves au collège, 300 au lycée). Il accueille aussi l'École technique supérieure de l'Institut supérieur des ressources informatiques (ETS-IRIS, privé, 380 élèves), la clinique Sainte-Thérèse (maternité de 50 lits), la direction des services du groupe Gaz de France à la Porte d'Asnières, le petit jardin Tocqueville (2 000 m2) et le square Paul-Paray (3 800 m2). Les deux églises Saint-François-de-Sales, la plus récente construite en 1913, sont au sud.

Outre les deux stations du RER C, le quartier est desservi par les métros Wagram, Pereire et Malesherbes. Le nom du boulevard Pereire vient d'Émile Pereire (1800-1875), banquier, lotisseur de terrains en ces lieux, surtout connu comme investisseur en chemins de fer et qui fut notamment concessionnaire de la ligne ferroviaire d'Auteuil, élément de la Petite Ceinture sur le tracé de laquelle a été dessiné le boulevard en 1853. La station de métro Pereire est sur la ligne 3 au croisement du boulevard Pereire, de l'avenue de Villiers, de la rue de Courcelles et de l'avenue Niel, dont la place a reçu le nom du maréchal Juin; elle y est associée à une gare Pereire-Levallois, ancienne gare de Courcelles-Levallois de la ligne d'Auteuil en 1854, liée à la Petite Ceinture en 1869 et modernisée de 1985 à 1988 pour la ligne C du RER. Le boulevard Malesherbes perpétue le nom de Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (1721-1794), magistrat, conseiller de Louis XV et botaniste; le boulevard a fait partie des grands travaux haussmanniens et a été inauguré en 1863 mais le tracé d'une voie de la Madeleine à Monceau est antérieur (décision de 1808) et le nom fut attribué sous la Restauration. Le boulevard Malesherbes va de la Madeleine à la Porte d'Asnières (boulevard Berthier) sur 2 650 m. La station de métro Malesherbes est sur la ligne 3, place du Général-Catroux, au carrefour du boulevard Malesherbes et de l'avenue de Villiers dans le 17e arrondissement.