Piana

430 hab., 6 263 ha dont 1 907 de bois, chef-lieu du canton des Deux-Sevi en Corse-du-Sud, 71 km au nord d'Ajaccio. Le village est en hauteur, à 450 m. Il dispose au nord de la petite marine de Ficajola sur le golfe de Porto, accessible par une route de 4 km et qui a une plage et quelques pêcheurs. À l'ouest, il propose la plage de sable d'Arone, très fréquentée mais au bout d'une route étroite de 11 km. Le finage, étendu, occupe tout le rivage méridional du golfe de Porto, qui se termine en pointe par la presqu'île du cap Rouge (capu Rossu), que surmonte la tour gênoise de Turghiu. Au sud, la commune dispose encore de quatre anses (dont Palu, Arone et Topiti), séparées par des pointes vigoureuses (l'Ancisa, Tuselli). Le point culminant est à l'est, à la tête de Veau (capu di u Vitellu), à 1 330 m. Le village lui-même est de granite gris; il organise en avril une foire au brocciu. Il est l'un des deux seuls de Corse à être classés dans les «plus beaux villages de France», avec Sant'Antonino; mais il le doit certainement en partie à la réputation des calanques (calanche) de Piana, au NE du bourg; il ne s'agit point là de calanques au sens méditerranéen habituel, mais d'un spectaculaire ensemble de pinacles rocheux, rouges et aux formes contournées, taillés par l'érosion dans le granite; le site est classé dans le patrimoine mondial de l'Unesco.