Portiragnes

3 160 hab. (Portiragnais), 2 016 ha, commune du département de l’Hérault dans le canton de Béziers-2, 12 km SE de Béziers, devenue une commune balnéaire. Le village ancien forme un carré compact non loin du canal du Midi, qui traverse toute la commune; on y voit des maisons anciennes, une église des 12e-14e s. en basalte; cave coopérative (440 ha en vignes, sans AOC); une entreprise de 55 salariés (Escot, électricité et téléphone), messagerie Sogep (30 sal.). Portiragnes n’avait encore que 970 hab. en 1962 et a crû surtout après 1980, gagnant 850 hab. de 1999 à 2009 (+37%!).

Au nord, la commune est traversée par la voie ferrée de Béziers à Sète et par la N 112 et accueille une partie des pistes de l’aéroport de Béziers-Vias. À l’est, la butte du Grand Bosc (réserve naturelle) domine le petit port Cassafières sur le canal du Midi. Au sud du canal, la commune a des étendues de terrains salés et un lotissement viticole autour de la Tour Saint-André, et de la Tour de l’Orb où s’est installée la maison de repos psychiatrique de Lozère. La commune a 2 km de côtes basses, qui ont commencé à recevoir des pavillons et des campings (5 pour 1 800 places, dont un de luxe de 800 places) au bord de la plage de la Redoute, ainsi qu’un héliport et un hôtel. Elle a 2 500 résidences secondaires sur 4 000 logements.