Sainghin-en-Mélantois

2 500 hab. (Sainghinois), 1 048 ha, commune du département du Nord dans le canton de Cysoing, 5 km au NO du chef-lieu, au sud de Villeneuve-d'Ascq. Elle offre une église du 16e s. à grosse tour-porche carrée et musée lapidaire, un tumulus des Tombes (gallo-romain, site classé) et le fort du Bas-Sainghin. La Marque borde à l'est le finage, qui accueille un gros échangeur autoroutier des A 27 et A 23. Les principaux employeurs privés sont tous du secteur tertiaire: comptabilité Timmerman (40 sal.), routage SAD (45 sal.), entreposage Lille Logistique (60 sal.), transports DHL (110 sal.), TAT (80 sal.), Gefco (70 sal.); négoces de matériel électrique Tibelec (35 sal.) et d'informatique Serans (30 sal.), publicité Mediapost (125 sal.) ; installations électriques Santerne (30 sal.). La zone de fret de Lesquin déborde sur la commune à la faveur de l'échangeur. La commune avait 1 700 hab. au milieu du 19e s., et encore en 1968, après une légère dépression dans l'entre-deux-guerres; puis elle a augmenté jusqu'en 1990 et baisse depuis, perdant encore 240 hab., presque un dixième, entre 1999 et 2007.