Sains-Richaumont

970 hab. (Sainsois), 1 246 ha, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Vervins, 33 km au NNE de Laon; un collège public. La commune avait 2 200 hab. vers 1870 et décline depuis, à part une légère reprise dans les années 1950-1960.

Le canton a 4 400 hab., 19 communes, 17 188 ha. Saint-Gobert (310 hab., 778 ha), 10 km ESE sur la rive gauche du Vilpion, affluent de la Serre, est un village-rue doté d’une église fortifiée du 16e s., à donjon de brique et salle de refuge; la commune ajoute plusieurs hameaux annexes sur la rive droite du Vilpion. Rougeries (230 hab., 413 ha), 7 km ESE de Sains à droite du Vilpion, et sur la voie ferrée de Laon à Hirson, avait la seule usine notable du canton, la papeterie du groupe finlandais Ahlstrom (Chantraine, 120 sal.), créée en 1871; mais elle fermé en 2008. Marfontaine (90 hab., 921 ha dont 420 de bois), juste à l’ouest, conserve un château et la forêt domaniale de Marfontaine.

Lemé (460 Elmérois, 1 136 ha), 5 km ENE du chef-lieu, a une nécropole nationale au nord-ouest de son finage près de Le Sourd (170 Sourdois, 736 ha), 6 km au NE du chef-lieu, village entouré de plusieurs hameaux en «Rue». Puisieux-et-Clanlieu (310 Putéoliens, 1 742 ha), 4 km NNO de Sains, a un château en brique du 18e s., avec jardins et parc romantique. Le Hérie-la-Viéville (350 hab. dont 120 à part, 927 ha), 5 km O du chef-lieu, héberge un collège catholique avec internat; la commune avait plus de 900 hab. vers 1850, 200 seulement en 1990. À Landifay-et-Bertaignemont (310 Flaconiers, 1 960 ha), à l'ouest de la précédente et à 9 km du chef-lieu, se distingue la ferme de Landifay (35 sal.); Bertaignemont est un hameau tout au nord du finage, issu d'une commune fusionnée en 1819.