Sains-en-Gohelle

6 500 hab. (Sainsois), 574 ha, chef-lieu de canton du Pas-de-Calais dans l'arrondissement de Lens, 12 km à l'ouest de celle-ci. La commune contient un grand coron et les anciennes mines de la fosse n°10 de la Compagnie de Béthune (Grenay); une réplique de la tour Eiffel signale un estaminet de ce nom. La ville a un collège public et une succursale des nettoyages ISS Abilis (540 sal.); plomberie Filist (35 sal.), maçonnerie Sogebat (30 sal.). Son territoire est traversé par la route d'Arras à Béthune et l'A 26. Sains-en-Gohelle n'avait encore que 400 hab. en 1840, 900 en 1896; sa population a bondi à 3 600 hab. en 1906 puis a poursuivi plus modérément sa croissance, atteignant 5 000 hab. en 1960 et 6 000 en 1990. Elle a crû de 370 hab. entre 1999 et 2010.

Le canton a 20 400 hab., 6 communes, 4 694 ha dont 526 de bois. Il comprend au nord et à l'est les villes d'Hersin-Coupigny, Bouvigny-Boyeffles et Aix-Noulette. Au sud sont deux communes plus petites, qui touchent aux premiers reliefs de l'Artois. Servins (1 100 Servinois, 573 ha) est à 6 km SSO du chef-lieu, Gouy-Servins (330 Goisais, 332 ha) est juste au sud-est de Servins. Servins a gagné 180 hab. de 1999 à 2010, Gouy une trentaine; elle avait 220 hab. en 1975. Le finage de Servins, étiré du nord au sud, englobe au sud le hameau de Maisnil, une église du 16e s. et une chapelle du 17e s., classées, et un atelier de mécanique (Technomecanic, 30 sal.).