Saint-Amarin

2 500 hab., 1 161 ha dont 720 de bois, chef-lieu de canton du Haut-Rhin dans l’arrondissement de Thann, 9 km au NO de Thann. C’est la bourgade principale de la vallée vosgienne de la Thur, sur la route du col de Bussang. Sa population a assez peu varié, mais augmente depuis le niveau de 2 000 hab. qu’elle avait conservé à peu près durant un siècle jusqu’en 1975.

La bourgade a un musée Serret de la tradition industrielle locale, un collège public et une gare, un supermarché Simply (30 sal.), ainsi qu’un petit ensemble industriel avec les papeteries Navarre (enveloppes GPV, 250 sal.) et la biscotterie Cansimag (80 sal.), que complètent les usines de Moosch et Malmerspach en aval, Husseren-Wesserling et Fellering en amont. Mais l'usine textile Velcorex (ex-DMC), passée de 230 à 130 sal., a été fermée en 2010, et d'autres ateliers ont fortement réduit leurs effectifs.

L'habitat occupe tout le fond de la vallée, et se complète juste en amont par les hameaux d'Eva et de la Cité Stockematt. Il monte également vers le nord dans le vallon de Fistelhaeuser, jusqu'au hameau d'Hintervogelbach. Ce grand vallon repousse au NNE les limites du ban communal jusqu'au sommet du Hundskopf (1 237 m) où passe une route des Crêtes., et au nord-est jusqu'au Storkenkopf (1 352 m). En revanche, le ban n'a qu'un petit triangle sur le versant droit de la Thur.

Le canton a 13 300 hab. (13 100 en 1999), 15 communes et 16 777 ha, dont 10 272 de bois. Limitrophe du département des Vosges et entièrement dans le Parc des Ballons, il correspond au haut bassin de la Thur jusqu'à Moosch en aval. Il communique avec le bassin de la Moselle par les trois cols de Bramont, Oderen et Bussang et sa limite orientale suit la route des Crêtes, qu'il dépasse un peu au Markstein. Si la basse vallée autour du chef-lieu est plutôt industrielle, la haute vallée présente un ensemble touristique réputé, dont des stations de sports d'hiver et le lac de Kruth-Wildenstein. Le canton correspond exactement à la communauté de communes de la Vallée de Saint-Amarin, qui siège au chef-lieu et correspond a la «station verte de vacances» de la Haute vallée de la Thur.