Saint-Antoine

ancien faubourg de Paris à l'est du centre, réputé pour ses artisans, spécialement ses menuisiers et ébénistes. Son nom vient de l'abbaye cistercienne Saint-Antoine-des-Champs, fondée en 1204 et qui a été transformée en hôpital en 1791; le pavillon de l'Horloge est un reste du cloître de l'abbaye. L'actuel centre hospitalier universitaire Saint-Antoine occupe sur ce site tout un grand îlot du 12e arrondissement, dispose de 780 lits et emploie 3 700 personnes; il entretient un actif centre de prélèvement d'organes et il est complété au sud par le centre de transfusion sanguine de Paris. La rue Saint-Antoine va sur 600 m dans le 4e arrondissement, de la place de la Bastille à la rue de Rivoli, qui la prolonge; les anciens hôtels de Sully et de Mayenne sont riverains, ainsi que l'église Saint-Paul, le temple Sainte-Marie et l'école des Francs-Bourgeois. La rue du Faubourg-Saint-Antoine va de la Bastille à la Nation, sur 1 800 m, servant de limite aux 11e et 12e arrondissements. Elle fut jadis chaussée Saint-Antoine et longeait l'abbaye. À partir de l'hôpital Saint-Antoine, la rue de Montreuil s'en dégage vers l'ENE, la rue de Reuilly vers le sud-est. Elle est relayée au-delà de la Nation par la courte avenue du Trône et le cours de Vincennes. Un petit passage Saint-Antoine donne sur la rue de Charonne dans le 11e arrondissement.