Saint-Avé

10 400 hab. (Avéens) dont 290 à part, 2 609 ha dont 227 de bois, commune du Morbihan dans le canton de Vannes-Est, en banlieue nord de Vannes. Proche de la voie ferrée et de la rocade de Vannes, elle abrite le gros hôpital psychiatrique de Lesvellec (EPSM du Morbihan, 1 300 emplois), un centre commercial Super-U (140 sal.) et un Intermarché (40 sal.), et accueille 5 zones d’activités sur 77 ha, hébergeant quelque 200 entreprises; mais la principale, celle des conserves Saupiquet (170 sal.), a fermé en 2010.

Dans ce large éventail figurent la charcuterie Charcut'Ouest (45 sal.), le négoce de volailles de la coopérative agricole CAM 56 (55 sal.); des fabriques de machines à bois (Guédo, 70 sal.) et d'équipements de levage et manutention de déchets (ArVal, 35 sal.), charpentes métalliques Socométal (35 sal.), installations électriques Eurocom (50 sal.) et d'eau et gaz Quesnel (45 sal.), plâtrerie CIBS (30 sal.), maçonnerie Dos Santos (35 sal.), travaux publics et réseaux TPC Ouest (35 sal.); comptabilité Strego (25 sal.), négoce de produits chimiques SPCB (20 sal.), transports Fideli (70 sal.) et Dachser (35 sal.).

La commune atteint au nord les bois du plateau granitique de Meucon où la chapelle Saint-Michel (15e et 19e s.) occupe, près du village de Berval, un vieux site de culte païen où l’on a trouvé des traces d’occupation gallo-romaine; au sud-est est la chapelle du Loc, de la fin du 15e s.; châteaux de Rulliac (15e s.) et de Beauregard (18e-19e). La commune, qui avait environ 2 500 hab. entre 1880 et 1950, est montée à 4 000 en 1965, 6 000 en 1979, et croît toujours: elle a gagné près de 2 000 hab. de 1999 à 2008. Le maire est, depuis 1989, Hervé Pellois, socialiste, ancien banquier, également conseiller général du canton de Vannes-Est et président du groupe de gauche au Conseil général.