Saint-Benoît

7 200 hab. (Sancto-Bénédictins) dont 250 à part, 1 358 ha dont 245 de bois, commune du département de la Vienne dans le canton de Poitiers-4, en banlieue sud à 4 km du centre-ville sur la rive droite du Clain au confluent du Miosson. C'est un haut lieu de visite; on y conserve les vestiges d'un aqueduc romain (arcs de Parigny), et surtout des restes de l'abbaye bénédictine fondée au 7e s., avec une église romane du 11e s. à clocher carré; centre d'expositions et manifestations culturelles du Dortoir des moines. Le site offre la grotte de Passelourdin, les vallées encaissées du Clain et du Miosson, une base de canoë-kayak.

Mais Saint-Benoît est également une banlieue active et en croissance. Elle a un collège public, centre d'aide par le travail et institut médico-éducatif, abbaye de moniales bénédictines; un Intermarché (40 sal.) et cinq zones d’activités. La Sagem (groupe Safran, division Défense Sécurité) y a établi une usine d'équipements de télécommunications de 750 salariés et une de téléphones (130 sal.); laboratoire de recherche pharmacologique Aster-Cephac (80 sal.), chaudronnerie Secatol (75 sal.), maçonnerie Grémillon (20 sal.); plus des entreprises de services et négoce dont pour l’électroménager Serca (75 sal.) et CGED (30 sal.), pour l'automobile Chouteau Pneus (30 sal.), un magasin Go Sport (20 sal.), la comptabilité Duo (40 sal.), le conditionnement à façon Quadripack (65 sal.); nettoyage Samsic (280 sal.); publicité Adrexo (140 sal.). La commune avait 1 100 hab. autour de 1900, 2 100 en 1954, 3 900 en 1968 et a poursuivi sa croissance, du moins jusqu'en 1999.