Saint-Benoît-sur-Loire

2 000 hab. (Bénédictins), 1 827 ha, commune du Loiret dans le canton d'Ouzouer-sur-Loire, à son extrémité occidentale, à 31 km ESE d'Orléans. Le village, sur la rive droite du fleuve, est célèbre pour son abbaye; un monastère bénédictin a été édifié en 650 sur un site sacré des Gaulois, dénommé Fleury (Floricacum) et a acquis un grand rayonnement; la communauté a été plusieurs fois ruinée, et finalement rétablie comme abbaye en 1959. Son église est un des joyaux de l’art roman, notamment par son clocher-porche et sa crypte (11e-12e s.). Dans la commune sont installés un collège privé, une maison de retraite, et un ensemble d'activités liées à la spécialité agricole du «Val d'Or»: le domaine agricole Baby (45 sal.) et le maraîchage BTG (Bouthegourd, 40 sal.), les conserveries de légumes Rocal (90 sal.) et Euro5 (20 sal.), le négoce de fruits et légumes du Val d’Or (20 sal.). La population communale a augmenté de 1954 (1 300 hab.) à 1982, puis s’est légèrement tassée, avant de reprendre une centaine d'habitants (1999-2007).