Saint-Germain-l'Auxerrois

1 700 hab., 87 ha, quartier du premier arrondissement de Paris. Il avait 4 000 hab. en 1954, 2 400 en 1975. Il est limité au nord par la rue de Rivoli, et formé de quatre parties distinctes: une partie de l'île de la Cité, les immeubles entre Châtelet et Louvre, le Louvre et les Tuileries.

Il comprend au sud-est le tiers aval de l'île de la Cité, à l'ouest des ponts au Change et Saint-Michel et du boulevard du Palais. Ce secteur comprend l'ensemble formé par la Conciergerie, le Palais de Justice et la Sainte-Chapelle de 1243, un joyau de l'art gothique et de l'art du vitrail qui reçoit annuellement 830 000 visiteurs. La Conciergerie est le témoin de l'ancien Palais de la Cité, qui fut le siège de la royauté du 10e au 14e s.; elle était devenue prison d'État à partir de 1370 et siège du Parlement; elle reçoit 440 000 visiteurs par an. Sa tour de l'Horloge porte la première horloge publique de Paris.

Cet ensemble accueille toujours le palais de justice de Paris, achevé en 1786, et il est bordé au sud par le célèbre quai des Orfèvres (370 m). Celui-ci, ancien haut lieu des enlumineurs, verriers, émailleurs et orfèvres au Moyen Âge, est devenu synonyme de la police judiciaire depuis l'installation en 1871, au numéro 36, de la Direction régionale de la police judiciaire de la Préfecture de police de Paris. Au nord, le quai de l'Horloge (350 m), moins connu, accueille la Chambre des Avoués et l'Ordre des Avocats. Vers l'aval, l'île se rétrécit. Deux files d'immeubles enserrent le petit square de la place Dauphine, bordé d'immeubles dont certains ont gardé la forme originelle de 1607 en brique et pierre, et se terminent au Pont-Neuf. Au-delà, s'allonge en pointe le square du Vert-Galant, dominé par la statue équestre d'Henri IV qui fit aménager cette partie de l'île.

Sur la rive droite de la Seine, le quartier comprend un ensemble d'îlots habités entre la rue de Rivoli, percée du milieu du 19e s. dans cette partie, et la rive droite de la Seine. Celle-ci est longée par le quai de la Mégisserie (315 m), qui réunit animaliers et pépiniéristes et domine, en contrebas, la voie sur berge Georges-Pompidou. Au sud-est sont la place du Châtelet, d'où part vers le nord le boulevard de Sébastopol, flanquée à l'ouest par le théâtre du Chatelet ouvert en 1862, rénové en 1980 et offrant 2 300 places pour des concerts, opérettes et opéras; la station de métro Châtelet s'y ouvre.

De l'autre côté de la rue du Pont-Neuf est le grand immeuble de la Samaritaine, ouvert en 1869 par Ernest Cognacq et sa femme Marie-Louise Jaÿ, augmenté à dix étages et 48 000 m2 en 1933, racheté en 2001 par LVMH et fermé en 2005; il devrait accueillir un hôtel sur la Seine et des logements au nord. À son pied est la station de métro Pont-Neuf. Plus à l'ouest, la mairie de l'arrondissement, dans un bâtiment du Second Empire, partage un beffroi avec l'église de Saint-Germain-l'Auxerrois, qui est issue de la première basilique parisienne du 7e s. et a été plusieurs fois refaite du 12e au 17e s.; tout près, sont la clinique du Louvre (50 lits) et la station de métro Louvre-Rivoli.

Vers l'ouest, le troisième élément majeur du quartier est formé par l'ensemble du Louvre, premier musée de France et troisième monument de Paris avec 8,4 millions de visiteurs par an. Issu d'une forteresse de Philippe-Auguste plusieurs fois réaménagée, il comprend à l'est la cour Carrée, au nord-est le jardin de l'Oratoire, au sud-est le jardin de l'Infante, et au centre le Louvre proprement dit, avec au milieu la pyramide de Pei dans la cour Napoléon; puis la place du Carrousel, le jardin du Carrousel et l'arc de triomphe du Carrousel de 1809 érigé en l'honneur de la Grande Armée, et l'École du Louvre sur la place.

La façade sur la Seine, ancienne Galerie du Bord de l'Eau, est issue du «Grand Dessein» d'Henri IV souhaitant réunir le Louvre de François Ier au palais des Tuileries récemment construit; il se termine par le pavillon de Flore. Le bâtiment situé entre le jardin et la rue de Rivoli contient le musée d'Arts Décoratifs (420 000 visiteurs annuels), le musée de la Mode et du Textile et le musée de la Publicité, les bibliothèques des arts décoratifs et du Louvre; les stations de métro Palais-Royal-Musée du Louvre et Louvre-Rivoli sont proches.

Le quatrième élément, plus à l'ouest encore, est le grand jardin des Tuileries, qui s'allonge jusqu'à la place de la Concorde entre le quai des Tuileries et la rue de Rivoli. Il est orné à son angle nord-ouest par le Jeu de Paume et son musée de la photographie et de l'image, à son angle sud-ouest par l'Orangerie et ses musées de peinture, où sont notamment les Nymphéas de Claude Monet.

Le quartier est desservi par les stations de métro Saint-Michel (avec RER B et C), laquelle est toutefois à l'extérieur sur la rive gauche; Châtelet, Louvre-Rivoli, Palais-Royal-Musée-du-Louvre, Tuileries et Concorde. La rive droite de la Seine est suivie par les quais des Tuileries, François-Mitterrand, du Louvre et de la Mégisserie, doublés en contrebas par la voie rapide Georges-Pompidou, qui est fermée en été durant quatre à cinq semaines pour l'opération Paris-Plages. Le nom du quartier est celui de son église.