Saint-Jean-le-Blanc

8 600 hab. (Albijohaniciens) dont 170 à part, 766 ha, chef-lieu de canton du Loiret dans l’arrondissement d’Orléans, face à Orléans sur la rive gauche de la Loire. C’est une banlieue surtout résidentielle et fleurie (trois fleurs). Elle a un collège public, une maison de retraite (30 sal.), une base de loisirs de l’île Charlemagne à partir d’un étang de gravière, ainsi que des commerces et quelques ateliers; tuilerie du groupe Lafarge (75 sal.), bétons Monier (80 sal.), marquage de textiles Brodelec (30 sal.), pépinières Travers (40 sal.), travaux publics et espaces verts Gabriel (50 sal.), isolation Promag (35 sal.); parc des expositions au sud, Intermarché (35 sal.), négoce alimentaire Bermafra (35 sal.), traiteur D & S (25 sal.), gardiennage Magistrale (30 sal.), assainissement Savac (25 sal.). La commune a eu 1 000 hab. en 1862, 2 000 en 1931 et a poursuivi après 1950 une croissance accélérée jusqu’en 1999; mais elle a perdu des habitants depuis. Le canton a 18 700 hab. (19 000 en 1999), 3 communes et 6 900 ha dont 1 326 de bois; les deux autres communes sont Saint-Cyr-en-Val et Saint-Denis-en-Val.