Saint-Julien-lès-Metz

3 090 hab., 455 ha, commune de la Moselle dans le canton de Montigny-lès-Metz, sur la rive droite de la Moselle juste au NE de Metz. Son territoire s’enfonce dans celui de Metz et accueille diverses activités de banlieue: informatique Sage (220 sal.) et Ajilon (60 sal.), ingénierie Ségula (30 sal.), analyses Contrôle et Prévention (20 sal.), comptabilité In Extenso (20 sal.), Bureau Veritas (110 sal.), prise de vues et édition Air Photo (40 sal.); travail temporaire Start People (55 sal.), aide à domicile Solutia (30 sal.). Clémessy emploie 70 salariés (électricité pour bâtiment); nettoyages ISS Abilis (520 sal.) Melzer (25 sal.); publicité Lotus Bleu (35 sal.)

Saint-Julien abrite les archives départementales et le multiplexe de cinéma Kinepolis (40 sal.), discothèque Les Loges (25 sal.), restaurants Paradisio (50 sal.) et Les Moulins Bleus (25 sal.); un supermarché U (65 sal.);; atelier protégé de l’Association des paralysés de France (120 sal., mécanique et électricité), institut médico-éducatif. Le fort Saint-Julien est au nord de la commune. Celle-ci se nommait simplement Saint-Julien avant 1955; elle avait 560 hab. en 1866 puis elle est passée à 1 500 en 1901, 2 000 en 1954; mais elle a perdu 80 hab. après 1999.