Saint-Laurent-Médoc

4 000 hab. (Saint-Laurentais), 13 655 ha dont 7 800 de bois et 598 de vignes, chef-lieu de canton de la Gironde dans l’arrondissement de Lesparre-Médoc à 7 km SO de Pauillac et 43 km NO de Bordeaux, à la limite de la forêt landaise, dans laquelle le finage communal s’étend jusqu’à ceux d’Hourtin et de Carcans. Le nom était Saint-Laurent-de-Médoc avant 1986; la population, de plus de 3 000 hab. à la fin du 19e s., était descendue à 1 900 en 1962; elle remonte depuis et la commune a encore gagné 500 hab. entre 1999 et 2008.

Dans la commune sont une église inscrite du 12e s., un établissement de l’Adapei (handicapés, 60 sal.), l’aérodrome dit de Lesparre-Médoc-Saint-Laurent, 7 km au NO du bourg (piste gazonnée de 900 m), et de nombreux domaines viticoles dont celui du château Larose-Trintaudon (19e s.) au nord-est, le plus étendu du Médoc (185 ha dont 175 de vignes, au groupe d’assurances Allianz ex-AGF; les châteaux Corconnac (19e s., 8 ha), Caronne-Sainte-Gemme (40 ha, à Nony-Borie), Belgrave (19e s., 61 ha, groupe Dourthe), Camensac (19e s., 75 ha), La Tour Carnet (18e s. avec des éléments du 14e s., 74 ha, groupe B. Magrez), Barateau (19e s., 24 ha), Cach (19e s., 19 ha), le Galan (18e s., 12 ha). La ville est le siège de la communauté de communes du Centre Médoc, qui rassemble 8 communes (16 300 hab.), et du Pays de Médoc (6 communautés de communes, 54 communes, 88 800 hab.).

Le canton a 8 800 hab. (7 200 en 1999) et 3 communes pour 50 250 ha dont 36 521 de forêt; il est presque tout entier dans la forêt de pins et inclut Hourtin, Carcans et leur étang. Les seules vignes sont à l’extrémité orientale, au ras de Saint-Julien-Beychevelle dans la commune de Saint-Laurent.