Saint-Martin-de-Crau

11 300 hab. (Saint-Martinois) dont 260 à part, 21 487 ha dont 2 603 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton d'Arles-Est, 17 km à l'est d'Arles. Elle a été détachée d'Arles en 1925, avec 2 300 hab.; sa population est passée à 3 000 hab. en 1962, 5 600 en 1975, 10 200 dès 1982, puis le rythme de croissance a baissé et la population est même restée étale de 1990 à 1999; les estimations lui attribuent 11 600 hab. (sdc) en 2005.

La ville, très étalée dans la plaine, est sur l'axe d'Arles à Salon-de-Provence, où la N 113 a été doublée par l'A 54; la voie ferrée d'Arles à Marseille traverse le territoire un peu au sud mais sans gare. La ville a un collège public, un écomusée de la Crau, des arènes, plusieurs manades, et héberge le Comité du Foin de Crau depuis 1977. Vers le nord, son finage est limité par les basses collines à garrigues de Chambremont, parallèles aux Alpilles. Elles sont longées par le canal de Craponne; château de Villepail (ou Vilpail, 19e s., avec jardins).

Vers le sud-ouest, un ensemble un peu à part autour du hameau et de l'étang de la Dynamite conserve de son passé un peu tumultueux la fabrique d'explosifs Nitrochimie (90 sal.) et un vaste dépôt de munitions en pleine Crau près des anciens marais de Bausseng; l'écopôle du Mas Laurent au sud-ouest du village, juste au nord de la Dynamite, accueille un site de 10 éoliennes (8 MW). Le grand étang des Aulnes est un domaine départemental de 300 ha où sont organisées des expositions; le domaine départemental de Castillon s'étend encore sur 240 ha; château Vergière.

Vers le sud-est se situe l'énorme site de décharge de la ville de Marseille près d'Entressen, sur 100 ha grillagés et desservis par voie ferrée (près de 100 wagons/j); saturé au bout de 50 ans à raison de plus de 1 000 t/j, il doit être abandonné au profit de l'usine de traitement prévue à Fos. Au-delà, la commune se prolonge encore sur une dizaine de kilomètres jusqu'à la hauteur de l'aérodrome d'Istres et à la limite de la commune de Fos-sur-Mer. De grands vergers ont été plantés au sud, où la réserve naturelle des Coussouls de Crau s'étend sur 7 400 ha et déborde sur les cinq communes voisines. Au nord-est, la limite communale dessine deux queues, une petite et une longue de 7 km allant jusqu'aux hauteurs du Grand Brahis, vers 400 m, en direction des Alpilles, de part et d'autre de la commune d'Aureille.

Saint-Martin-de-Crau accueille toutes sortes d'entreprises: métalleries Secomoc (90 sal.) et Sai (25 sal.), vérins hydrauliques Hydrotech (35 sal.); produits chimiques pour piscines Mareva (80 sal.), plastiques Sumika Polymer (55 sal.), peintures Somefor (25 sal.); textiles de literie Drouault (25 sal.). Le tertiaire est représenté par un Intermarché (55 sal.) et un Super-U (40 sal.), une base de négoce Aldis (390 sal.) et l'entreposage Logiprest (210 et 30 sal.) du groupe Katoen, les transports Dentressangle (40 sal.), un centre d'appels Viking (90 sal.) et le nettoyage Arles Net (30 sal.). Des nombreuses entreprises agricoles ressortent les cultures maraîchères Lorraine Provence (65 sal.) et les cultures fruitières Crau Union (50 sal.).