Saint-Mathurin-sur-Loire

2 430 hab. (Saint-Mathurins), 1 985 ha, commune du Maine-et-Loire dans le canton des Ponts-de-Cé, 21 km ESE d’Angers sur la rive droite de la Loire. Son habitat se tient sur les levées; l’observatoire et écomusée de la Vallée d’Anjou (maison de la Loire) y sont, depuis 1987, consacrés aux levées de la Loire. Elle accueille les céréales et semences Limagrain (70 sal.) et les travaux publics Eiffage (60 sal.), mais la fabrique d'abris de piscines Alu Rideau a quitté le site pour La Roche-sur-Yon en 2007.

Le nom de la commune était Saint-Mathurin jusqu’en 1974; sa population est passée par un maximum à plus de 2 900 hab. en 1851, un minimum à moins de 1 700 en 1936; elle augmente lentement et a gagné 160 hab. de 1999 à 2009. La commune est le siège de la communauté de communes de la Vallée de la Loire-Authion, groupement intercommunal du Maine-et-Loire associant 8 communes (17 100 hab.) au sud-est d’Angers.