Saint-Maurice-de-Beynost

4 100 hab. (Mauriciens), 699 ha, commune du département de l'Ain dans le canton de Miribel, juste à l'est du chef-lieu. La commune, étroite (1 à 1,5 km), s'étire sur 6 km depuis le parc de loisirs de Miribel, dans la plaine du Rhône, jusqu'au bas plateau de la Dombes. Elle abrite un éventail d'emplois industriels, à partir d'une première implantation de Rhône-Poulenc Films: plastiques Toray (japonais, 410 sal.) et Steep (japonais, 130 sal.); équipements électriques Cegelec (700 sal.) et moteurs électriques Sirem (140 sal.), installations électriques Corelec (60 sal.); membranes Applexion (75 sal.), passées du groupe Rhodia à Novasep; outillages Mouton (35 sal.) et Saroglia (30 sal.); informatique CIS Infoservices (30 sal.), négoce d'électroménager (Avenir Numeric S, 30 sal.); nettoyage GSF (55 sal.), hôtellerie La Bourse (25 sal.), négoce de vins Grumel (Marolan, 25 sal.). Un échangeur de l'A 42 est au sud de la commune près du canal de Miribel. La population a fait un saut de 1926 (360 hab.) à 1931 (1 600 hab.) et a crô jusqu'en 1999 (2 000 hab. en 1962, 3 000 en 1978) mais a perdu 130 hab. de 1999 à 2007, repassant au-dessous des 4 000 (sdc).