Saint-Maurice-sur-Moselle

1 520 hab. (Fremis), 3 700 ha dont 2 630 de bois, commune du département des Vosges dans le canton du Thillot, 6 km ESE du chef-lieu à 549 m. Le gentilé serait un sobriquet attribué par les voisins de Bussang à un territoire abondant en fourmis… Le village est dans la vallée de la Moselle, au confluent de la petite vallée de la Prêle qui vient du sud, et de la vallée des Charbonniers dont les versants occupent la plus grande partie du territoire, formant un ample bassin dominé par la crête des Vosges.

Au nord-est, celle-ci commence à la Tête des Neuf Bois (232 m), passe par la Tête du Rouge Gazon et la Tête des Perches (984 m), qui dominent la station de ski du Rouge Gazon (10 pistes, 5 remontées mécaniques) et son chalet-refuge. Plus au sud, passé le Gresson (1 117 m), on atteint le célèbre Ballon d’Alsace (1 247 m), dont l’ubac porte une autre station de ski, très active, qui s’étend sur 4 départements et offre 17 pistes, 11 remontées mécaniques, un vaste domaine de ski de fond et un site de parapente. La route de Saint-Maurice à Giromagny passe par le col du Stalon (1 178 m) et donne à la fois accès au Territoire de Belfort et à la vallée de la Doller et Masevaux. À l’angle sud-ouest de la commune se situe de ballon de Servance (1 216 m).

La commune a deux ateliers principaux, le tissage de coton Lévêque (40 sal.) et la menuiserie métallique Bluntzer (50 sal.) en aval du bourg à la limite de Fresse; négoce d’ameublement Spiller (30 sal.). Le village offre aussi quelques aménagements touristiques dont de petits musées du ski et… de l’armement, un parc animalier, une maison de retraite (Antoine, 25 sal.); elle a un hôtel de 70 chambres, un camping de 175 places et 210 résidences secondaires (22% des logements). Saint-Maurice a complété son nom en 1867; sa population s’est tenue entre 2 000 et 3 000 hab. de 1831 à 1954, dépassant les 3 000 en 1911; la population diminuait depuis, mais elle aurait gagné 50 hab. entre 1999 et 2005, pour la première fois depuis 50 ans.