Saint-Pantaléon-de-Larche

4 700 hab. (Saint-Pantaléonnais), 2 347 ha dont 626 de bois, commune de la Corrèze dans le canton de Larche, au bord de la Vézère à 4 km en amont du chef-lieu et à 7 km OSO du centre de Brive, dont elle est devenue une commune résidentielle et d'activités; mobilier de magasins et présentoirs Sud-Ouest Étalages (75 sal.), tonnellerie Saury (45 sal.), chaudronnerie Sanz (35 sal.), mécanique Usinam (25 sal.); ingénierie Endel (Montatub, 35 sal.), négoces de fourntiures d'entreprises GFEN (60 sal.), de quincaillerie LBA (30 sal.), d'aciers (Crossroads, 30 sal.), de fournitures de freinage (ACF, 25 sal.); couverture CCPF (20 sal.), travaux publics SEBTP (45 sal.) et Pignot (25 sal.), installations électriques Avenir Électrique de Limoges (40 sal.), nettoyage urbain Onyx (30 sal.); deux zones industrielles, gare sur la voie vers Périgueux, partie de l’aérodrome de Brive; aire de service d'autoroute (Pays de Brive) et restaurant d'autoroute Baseal (30 sal.).

Le centre villageois est sur la rive droite de la Vézère, que traverse la voie ferrée; il est assez peu étoffé; l'essentiel de l'urbanisation est en effet sur la rive gauche, à l'est, dans la plaine de confluence de la Vézère et de la Corrèze, à Lestrade, Laumeuil et Granges. Le reste du finage s edéploie sur les collines au nord, jusqu'à l'autoroute. La commune s'orne du château de Cramier (17e s.) à l'angle sud-ouest, devant Larche, et d'une église inscrite du 12e s. Elle avait 1 400 hab. en 1906 et sa population s’était ensuite abaissée à 1 200 en 1954; elle augmente fermement depuis et s'est accrue de 800 hab. entre 1999 et 2008.