Saint-Saulge

980 hab. dont 90 à part, 2 577 ha dont 760 de bois, chef-lieu de canton du département de la Nièvre dans l'arrondissement de Nevers, 34 km ENE de la préfecture; école privée d'enseignement rural et de mécanique agricole avec centre de formation d'apprentis agricoles, collège public. La population communale, qui dépassait 2 500 hab. encore en 1876, et 1 300 en 1950, a fortement diminué jusqu'en 1990. Le village est le siège de la communauté de communes Cœur du Nivernais (10 communes, 3 000 hab.).

Le canton a 3 300 hab., 11 communes, 24 717 ha dont 6 699 de bois, et reste agricole. En son centre émerge le petit massif granitique boisé de Saint-Saulge, étiré dans le sens nord-sud, qui annonce le Morvan; le reste, constellé de nombreux petits étangs, est dans les herbages du Bazois. Tout à l'est, le canton effleure la vallée de l'Aron, qu'emprunte le canal du Nivernais. Crux-la-Ville (420 hab., 4 556 ha dont 1 419 de bois), 7 km au nord du chef-lieu, est sous la retombée orientale du massif de Saint-Saulge, où sont les sources de l'Aron, agrémentées par l'étang de Chausselage et l'étang d'Aron dans les bois.

Rouy (630 hab., 3 588 ha dont 581 de bois), tout au sud à 10 km du chef-lieu sur la route de Nevers à Château-Chinon (D 978), est un petit relais avec quelques commerces; église romane du 12e s., château de Vesvres (15e et 17e s.) où naquit en 1828 le peintre Louis Dauvergne, avec animations culturelles; la population de la commune remonte un peu depuis le minimum de 1982 (530 hab.) mais elle avait dépassé 1 700 hab. au milieu du 19e s.