Saint-Yorre

2 800 hab. (Saint-Yorrais), 635 ha, commune du département de l'Allier dans le canton Sud de Cusset, 9 km au sud de Vichy sur la rive droite de l'Allier; elle a un collège public. Sa population n'était que de 300 hab. vers 1880, puis a monté ensuite, passant les 1 000 hab. en 1903, les 2 000 en 1924, jusque vers 1970 (3 100 hab.); elle s'érode un peu depuis. À l'est de la commune, le château de Busset, d'origine féodale et remanié aux 15e, 16e et 19e s., avec parc et jardins, et festival de musique, est un vieux fief de la branche des Bourbon-Busset.

La ville est surtout connue pour ses eaux (SCBV, 170 sal.), embouteillées par le groupe Roxane, qui vend 200 millions de litres de saint-yorre et 60 de vichy-célestins par an plus Regina (Saint-Yorre II, 35 sal.). Elle a aussi d’autres fabriques: enrobage de fils pour automobiles CGR (90 sal.), matériels électriques MacLean Power (60 sal.), imprimerie Wallon (60 sal.); laiterie Candia (115 sal.), sirops de fruits Fruilac (ex- Granger-Bouguet-Pau, 30 sal.); et un supermarché Carrefour (50 sal.). Sa principale ancienne usine a défrayé la chronique par une histoire exemplaire: la fabrique d’isolateurs en verre Sediver, qui a occupé jusqu’à 320 sal., a été acquise en 2002 par le groupe italien Vetro-Arredo, visiblement pour supprimer une concurrence; il a cherché aussitôt à la fermer, tandis que les syndicats et même la justice s’y opposaient; Sediver a finalement fermé en 2005.