Salles-Curan

1 100 hab. (Sallecuranais), 9 390 ha dont 1 170 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Aveyron dans l'arrondissement de Millau, 38 km ONO de celle-ci et 40 km au SE de Rodez, à 820 m. La bourgade est un ancien village fortifié qui conserve une église du 15e s. à trésor et un château de même époque, qui fut aux évêques de Rodez et qui est devenu hôtellerie; installations électriques Raynal (20 sal.) et Languedocienne d'Aménagement (35 sal.).

Elle est surtout devenue un centre touristique, «station verte de vacances», grâce à la création de l'immense lac de Pareloup, le plus grand de la région, mis en eau en 1951 et qui occupe 1 239 ha, à 804 m, derrière un barrage-voûte de 47 m de haut construit dans la vallée du Vioulou; il peut stocker 170 Mm3 et ses eaux sont turbinées par la centrale du Pouget. Il est ouvert à tous les sports nautiques et plusieurs plages et sites d'hébergement de vacances ont été aménagés; un hôtel, huit campings (600 places) dont trois de luxe (340 places), 420 résidences secondaires (45% des logements).

Au sud du village, sur les hauteurs de Saint-Jean-le-Froid, des Canabières et du Bastit vers 950 m, EDF a installé en 2008 et 2010 un grand parc de 29 éoliennes Vestas en deux alignements de 5 km chacun, avec des mâts de 125 m, pour une puissance de 87 MW, au compte de Total. La population de la commune a fort diminué depuis les 2 700 hab. des années 1840 à 1890; elle s'est stabilisée après 1999. Le village est le siège de la vaste communauté de communes du Lévezou-Pareloup, qui rassemble 10 communes, 5 500 hab. et 47 800 ha.

Le canton a 2 500 hab. (2 700 en 1999), 4 communes, 19 964 ha dont 2 256 de bois. Dans la partie occidentale et dans la vallée de l'Alrance, Alrance (410 Alrançais, 3 543 ha dont 303 de bois, à 735 m) et Villefranche-de-Panat (800 Villefranchans, 2 913 ha dont 385 de bois) se partagent les installations du lac de barrage de Villefranche-de-Panat, à 727 m, qui occupe 190 ha et stocke 11 Mm3 derrière un barrage-poids de 23 m de haut achevé en 1951; le lac est ouvert à toutes les activités. Une usine électrique à Alrance, juste en amont du lac, turbine les eaux de Pareloup avant de les renvoyer au lac, qui reçoit aussi des eaux des ravins affluents du Tarn à l'est; les eaux sont ensuite envoyées sur la centrale du Pouget.

Alrance et le lac sont dominés à l'est par la butte de granite qui porte les restes de la tour de Peyrebrune, à 913 m, et d'où l'on a une large vue. La commune de Villefranche-de-Panat est classée «station verte de vacances» et a 250 résidences secondaires, plus un village de vacances du ministère de la Défense pour jeunes en difficulté, et un VVF de 200 places; son finage s'allonge vers le sud en une bande qui atteint le cours du Tarn entre les centrales du Pouget et de la Jourdanie; fromagerie Papillon (30 sal.).