Sauternes

720 hab. (Sauternais), 1 132 ha dont 366 de bois et 431 de vignes, petite commune de grande célébrité, située en Gironde, dans le canton de Langon à 12 km OSO du chef-lieu. Elle est longée à l’ouest par le Ciron mais à l’écart de la vallée de la Garonne; église inscrite du 12e s. Elle s’honore de plusieurs châteaux viticoles, dont le plus prestigieux, côté nord, le château Yquem, de forme carrée, peu imposant mais néanmoins muni de six tours, est à la tête d’une centaine d’hectares (60 sal.) et a un classement d'exception; il a été acheté par le groupe LVMH en 1996 et il est dirigé par Pierre Lurton depuis 2004.

Sauternes a eu plus de 1 000 hab. au milieu du 19e s. La population de la commune était quasi stable depuis les années 1930, mais a augmenté d'une centaine d'habitants de 1999 à 2008. Le finage comprend au sud les châteaux Filhot (350 ha dont 64 en vignes, famille de Vaucelles), Pineau (domaine réuni au précédent), Commarque (25 ha dont moitié en graves) et le hameau de Nautet; au centre, les châteaux Guiraud (128 ha de vignes), Lamothe (deux domaines viticoles distincts, Lamothe-Guignard 32 ha dont 18 classés, Lamothe-Despujols 8 ha), d'Arche (40 ha) et le hameau de Caplane; au nord-est, près d'Yquem, les châteaux Lafon (11 ha) et Raymond Lafon (16 ha).

Le Sauternais associe 5 petites communes: Barsac, Bommes, Fargues, Preignac et Sauternes. L’appellation sauternes repose sur le cépage sémillon, et la vendange tardive et sélective par tries au fur et à mesure de l’apparition de la pourriture noble sous l’action du champignon botrytis cinerea; il en résulte un vin blanc liquoreux, généralement considéré comme le plus prestigieux et le plus cher du monde. Le vignoble a été encouragé par la demande hollandaise au 18e s., mais le côté liquoreux qui fait tout son prestige ne remonte qu’au 19e s. L’AOC date de 1936 et porte sur 1 500 ha (30 000 hl/an).