Savoie (la)

ancienne entité historique des Alpes du Nord, entrée dans le territoire de la France en 1860. Le nom viendrait de Sabaudia ou Sapaudia, le pays des sapins, terme apparu en 380 pour désigner approximativement le territoire des Allobroges. Ce territoire montagnard fait partie de la Lotharingie au 9e s. et apparaît sous la forme d'un comté au 11e s., dont Chambéry devient la capitale au 14e s. La Savoie devient duché au 15e s. et s'unit au Piémont, toujours sous l'autorité du Saint-Empire germanique, la Savoie conservant une réelle autonomie et un solide appareil d'État. Mais celui-ci se délite au 16e s., et la Savoie devient pour plusieurs siècles la proie des convoitises des voisins, la France surtout envahissant à plusieurs reprises ses terres, même quand l'État savoyard se réorganise au 18e s. Finalement la Savoie est concédée en 1860 par Victor-Emmanuel II à la France, en même temps que le comté de Nice, en échange d'un appui à ses efforts en vue de l'indépendance de l'Italie. La Savoie est alors divisée administrativement entre départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, peuplés de 540 000 habitants en 1881 (1 005 000 en 1999).