Sennecey-le-Grand

3 100 hab. (Sennecéens), 2 676 ha dont 781 de bois, chef-lieu de canton de Saône-et-Loire dans l’arrondissement de Chalon-sur-Saône, 17 km au sud de Chalon, dans le couloir de circulation voie ferrée-N 6-A 6; un collège public, mais seulement de très petites entreprises; supermarché Atac (45 sal.). La commune a eu 2 700 hab. au milieu du 19e s., 2 300 vers 1900 et 2 000 vers 1950, et sa population a augmenté lentement depuis. Elle est le siège de la communauté de communes Entre Saône et Grosne, qui rassemble 16 communes et 8 900 hab.

Le canton a 9 600 hab. (8 800 en 1999), 17 communes, 20 535 ha dont 6 072 de bois. Il introduit une sorte de marche entre Chalonnais et Mâconnais. À l’ouest, il s’étale dans la large plaine de la Grosne, très boisée (forêt domaniale de La Ferté au nord, bois du Grand Bragny au sud). À l’est, il occupe une fraction de la plaine de la Saône, dont le cours fixe sa limite orientale, et qui n’est guère moins boisée. Entre les deux, se dresse la puissante échine SSO-NNE de la Montagne Vannière, qui atteint 500 m et s’achève à Sennecey; des vignes la longent, surtout au pied du versant oriental comme à Mancey (400 hab., 1 002 ha dont 354 de bois), 8 km SSO de Sennecey, qui en cultive 54 ha. Près du chef-lieu, 2 km à l’ouest, Laives (1 000 hab., 1 262 ha) a une base nautique sur étangs et a gagné 130 hab. de 1999 à 2008. Sur la rive droite de la Grosne, 6 km à l’ouest de Laignes, La Chapelle-de-Bragny (250 hab., 1 587 ha dont 954 de bois) hérite d’un ancien castrum nommé Glandonum; elle a un château du 15e s. remanié aux 18e et 19e, et inclut le bois du Grand Bragny.

De l’autre côté de la Grosne, la seule commune est Saint-Ambreuil (550 hab., 1 826 ha dont 1 047 de bois), qui a gagné 60 hab. après 1999; le village est à 6 km au nord de Sennecey; le finage comprenait l’abbaye de la Ferté, l’une des quatre «filles» de Cîteaux; le château de la Ferté (17e au 19e s.), 4 km au SO du village au bord de la Grosne, qui fut la demeure de l’abbé, orné d’un parc à l’anglaise, en est un héritage; alentour s’étend la forêt domaniale de la Ferté, que frôle l’autoroute; restaurants Arche (25 et 30 sal.) et carburants-magasin BP (25 sal.) et Carrefour (25 sal.) sur l'aire de service de l'autoroute.

Gigny-sur-Saône (540 hab., 1 436 ha dont 312 de bois), 6 km à l’est de Sennecey, associe trois villages proches séparés du chef-lieu par une couronne boisée; camping du château de l'Épervière (20 sal). Le finage de Boyer (1 693 ha dont 238 de bois), dont le village est à 4 km NNO de Tournus, entoure la ville de Tournus et a donc aussi une part de la rive gauche de la Saône; il est traversé par la voie ferrée, la N 6 et l'A 6, qui y a une aire de repos; châteaux de Pymont (17e s.) et de l'Arvalot (19e s.), menhir de la Pierre-Fiche, nettoyage du Val de Saône (35 sal.); les hameaux proches de la N 6, comme Venière ou Limone, sont plus peuplés que le village originel.