Sewen

540 hab., 2 150 ha dont 1 175 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Masevaux, 9 km en amont du bourg au fond la vallée de la Doller, au pied du Ballon d'Alsace (1 247 m). Le nom fait référence à l'eau (see). Du village remontent vers l'ouest deux grands vallons. L'un, drainé par le Seebach, aboutit au Ballon d'Alsace (1 247 m), au pied duquel dévalent des cascades et scintillent les lacs de Sewen à 500 m (6 ha, naturel derrière une moraine) et, plus haut, d’Alfeld à 620 m (10 ha, barrage de 1887 sur un verrou glaciaire, contenant 1 Mm3 d'eau). L'autre, orienté vers le sud-ouest, a deux têtes principales: celle du Wagenstellbach sous la Tête des Redoutes (1 139 m) et le Grand Langenberg (1 020 m), avec le hameau de ce nom; celle de la Doller elle-même, qui dessine une large courbe sous le Tremonkopf (1 091 m) mais a sa source dans le ban de Dolleren, tout au sud.

La commune, dans le Parc régional, est classée dans les «villages de charme»; elle est limitrophe du département des Vosges et du Territoire de Belfort; la crête porte au sud le Tremontkopf (1 089 m). La route du Ballon mène à la vallée de la Moselle au nord, à Giromagny et Belfort au sud; station de ski nordique du Grand-Langenberg, avec refuge; une longue piste cyclable utilise le tracé de l'ancienne voie ferrée qui aboutissait à Sewen. La population de la commune a diminué lentement jusqu'en 1982.