Tolbiac (rue de)

longue artère de 2 720 m au sud de Paris, traversant tout le 13e arrondissement et prolongée à l'ouest par la rue d'Alésia dans le 14e arrondissement. Son nom célèbre une lointaine victoire «nationale» avant la lettre, gagnée par Clovis sur les Alamans en 496 à Zülpich près de Cologne. Il date de 1868, époque de réorganisation des dénominations de rues après l'agrandissement de Paris: la rue, parallèle à la ceinture des fortifications des années 1840, traverse d'anciens territoires de Gentilly et d'Ivry; elle a été ouverte par étapes, de 1863 à 1892. Elle commençait au pont de Tolbiac, qui est de 1882, mais le tronçon le plus oriental, entre la Seine et les voies ferrées, a reçu en 1995 le nom de rue Neuve Tolbiac.

La villa Tolbiac est une impasse donnant sur la rue, entre les rues Nationale et de Patay. Le port de Tolbiac, sur 850 m, est une fraction de l'ancien port de la Gare, entre le pont National et le pont de Tolbiac. Le nom de Tolbiac sert aussi à désigner le centre universitaire implanté par l'université Paris-I dans la partie centrale de la rue entre l'avenue de Choisy et la rue Nationale, néanmoins officiellement nommé Pierre-Mendès-France. Le quartier Bièvre-Sud-Tolbiac utilise le nom de la rue mais n'a pas d'autre rapport avec le «centre Tolbiac» ni avec le Tolbiac souvent associé à l'idée de quartier chinois, qui sont nettement plus à l'est. Le lycée Tolbiac est dans le quartier voisin Butte-aux-Cailles-Glacière. La station de métro Tolbiac de la ligne 7, ouverte en 1930, est au croisement de l'avenue d'Italie et de la rue de Tolbiac, où elle a quatre entrées.