Touques

4 100 hab. (Touquais), 813 ha, commune du Calvados dans le canton de Trouville-sur-Mer, sur la rive droite de la Touques à 2 km de Trouville et de la mer. Elle fut jadis un port de commerce avec l'Angleterre, exportant les produits normands, encore actif au début du 19e siècle. Elle est de nos jours une extension résidentielle des stations du bord de mer (Trouville et Deauville), très fleurie (4 fleurs) et en nette croissance depuis les années 1970: elle n'avait que 1 300 à 1 500 hab. entre 1950 et 1975 et a passé le cap des 3 000 en 1990; elle a gagné 540 hab. de 1999 à 2008.

La ville est bien équipée en services et commerces, et a résidences secondaires (27% du parc), un camping de luxe (190 places), trois hôtels (240 chambres). Elle est dotée d’un hypermarché U (130 sal.), d’un centre Leclerc (110 sal.) et de quelques magasins d’accompagnement comme MrBricolage (40 sal.), Point P (35 sal.); miroiterie Moisy (20 sal.), hôtellerie du domaine de l’Amirauté (Motels de Normandie, 80 sal.), travaux publics Eiffage (100 sal.).


Touques (la)

fleuve du pays d'Auge, long de 108 km; née dans le Merlerault, la Touques coule droit vers le nord; elle passe à Gacé, Lisieux et Pont-l'Évêque et aboutit à la Manche, après Touques, entre Deauville et Trouville qui ont transformé en ports son estuaire. Sa vallée encaissée est l'axe principal du pays d'Auge et s'orne de nombreux manoirs. Elle reçoit l'Orbiquet rive droite à Lisieux, la Calonne à Pont-l'Évêque.