Tronçais (forêt de)

reste respectable des anciennes forêts du Bourbonnais, superbe chênaie (rouvre et pédonculé) rescapée des maîtres de forges et depuis longtemps réaménagée et entretenue, sur des argiles du trias, à peu près tout entière dans le canton de Cérilly; elle couvre 10 594 ha, s'agrémente de plusieurs étangs et d'aménagements de tourisme. Le nom même vient de tronce, grosse futaie (même étymologie que tronc). Les chais de cognac sont parmi les fidèles clients. Des pins sylvestres ont été introduits après 1895 sur les sols les plus médiocres. Un centre d'initiation à l'environnement a été ouvert à Saint-Bonnet-Tronçais. Une communauté de communes du pays de Tronçais groupe 16 communes et 7 900 hab., et siège à Cérilly.