Vallage (le)

contrée de plaine et de bas plateaux étroite et allongée, d'environ 10 km sur 60, en léger creux entre le massif de l'Argonne à l'est, la côte de Champagne et les collines de Champagne crayeuse à l'ouest. Le relief y a été dégagé jusqu'à une couche de craie marneuse reposant sur la craie à bélemnites, inégalement résistante selon les lieux; l'Aisne et ses petits affluents de rive gauche le drainent. Les sols relativement imperméables des fonds, dans la craie à glauconie peu perméable, en font un élément de la Champagne humide; de nombreux étangs y avaient été aménagés; mais beaucoup sont asséchés. Le Vallage est depuis longtemps considéré comme un bon pays à froment par ses «terres fortes», et la grande agriculture champenoise a fini de le coloniser. Au sud, le Vallage passe le relais au Perthois, nettement plus boisé, à la hauteur de Possesse. Au nord, le couple craie à bélemnites-craie marneuse se rétrécit au profit de la craie à glauconie et même de la gaize, qui forment la plus grande partie du bas plateau au nord de Sainte-Menehould.