Vaucresson

8 900 hab. (Vaucressonnais) dont 310 à part, 308 ha, commune des Hauts-de-Seine dans le canton de Chaville, 4 km au nord-ouest de celle-ci. Son territoire est encadré à l'est par Garches et à l'ouest par Le Chesnay, au sud par Marnes-la-Coquette et au nord par La Celle-Saint-Cloud. Il s'étend au nord sur le plateau calcaire et sa retombée méridionale. Il dessine au sud-ouest une longue pointe entre les finages de Versailles et de Marnes-la-Coquette, dépassant le tracé de l'A 13 au-delà de laquelle sont un golf et des tennis. L'axe principal, parallèle à l'autoroute mais plus au nord, est celui de la D 907, sous le nom de boulevard de la République, le long d'un couloir déprimé entre deux larges fractions de plateaux.

La voie ferrée de grande ceinture, qui emprunte le même passage, offre la gare de Vaucresson au sud-ouest de la commune, proche du centre-ville et du quartier résidentiel de Jardy. Au centre-nord, le parc de Vaucresson, qui prolonge vers le sud la forêt domaniale de la Malmaison, divise le plateau en deux parties distinctes, le plateau de Cazes à l'est et le Domaine Théry à l'ouest, tous deux couverts de villas. Le parc contient une douzaine de terrains de sports, un autre golf, un lycée pour handicapés moteurs et le Centre national d'éducation surveillée. L'hôpital Poincaré est tout proche, mais sur le territoire de Garches. Une caserne de CRS a pris place au nord-ouest.

La ville a un collège public avec établissement d'enseignement adapté (erea), un collège privé Toyota (100-200 sal.), un institut médico-éducatif; un hypermarché Espace (200-500 sal.) et un Super-U (100-200 sal.). Vaucresson a eu environ 300 hab. au milieu du 19e siècle, un millier à la fin; elle est passée à 2 700 hab. en 1936, et a culminé à 9 300 hab. en 1975 avant de perdre puis de regagner quelques centaines d'habitants. Le niveau moyen des revenus est élevé. Le maire est Virginie Michel-Paulsen (UMP).