Vendelais

ancien pays gallo-romain entre Rennes et Fougères, correspondant à une légère dépression évidée dans les schistes, et aux collines environnantes, mais qui ne se marque plus guère dans les toponymes que par Vendel et Châtillon-en-Vendelais; toutefois, quelques associations et entreprises locales en maintiennent le nom. Pris au sens large par Geobreizh, il englobe tout l'est du département, dont Fougères et Vitré, et mesure alors 800 km2 (78 000 hab.).