Veneux-les-Sablons

4 900 hab. (Veneusiens), 403 ha, commune de Seine-et-Marne dans le canton de Moret-sur-Loing, face à Moret sur la rive gauche du Loing et de la Seine, en amont et en aval de leur confluent. Le bourg, sur le plateau, domine une plaine alluviale boisée délimitée par la courbure d'un ancien méandre. Il est encadré par la voie ferrée de Paris à Montargis qui offre une gare avec bifurcation, desservie par le Transilien, et la N 6 qui sort de la forêt de Fontainebleau, à laquelle est adossée la commune. L'une des voies va vers Nemours, l'autre vers Montereau par le viaduc de Saint-Mammès, qui traverse le Loing. Le nom de la commune fut longtemps Veneux-Nadon; sa forme actuelle est de 1922. Nadon est à présent un quartier de la ville. Le nombre des habitants augmente depuis 1872 (900 hab.); il était de 1 200 en 1900, 2 300 en 1954, 4 000 en 1982; Intermarché (40 sal.), nettoyage urbain (Aubine, 45 sal.), maison de retraite.