Veyre (la)

rivière du pays des Couzes, née à l'extrémité occidentale du canton de Saint-Amant-Tallende à Saulzet-le-Froid, sous le puy de la Védrine; elle alimente le lac d'Aydat et devient intermittente en aval, réapparaît à Saint-Amant-Tallende où elle conflue avec la Monne, après un cours hésitant de 26 km. Toutefois, plusieurs toponymes en aval (Veyre-Monton, Les Martres-de-Veyre) évoquent la Veyre, ce qui montre que jadis on considérait que c'était la Monne l'affluent. Une autre Veyre s'encaisse dans la Châtaigneraie du Cantal, longeant la limite sud-ouest du département avant de rejoindre un peu plus loin le Célé.