Vielle-Aure

370 hab., 538 ha dont 405 de bois, chef-lieu de canton des Hautes-Pyrénées dans l'arrondissement de Bagnères-de-Bigorre, 35 km au sud de Lannemezan dans un ombilic de la Neste d'Aure, à 850 m. Comme son nom l'indique (Vielle = ville), c'est le chef-lieu historique de la haute vallée d'Aure, qui de son ancienne fonction garde un petit air cossu, avec des maisons des 17-18e s.; mais son territoire est étroit, bien qu'elle dispose d'une enclave lointaine dans le haut massif du Néouvielle, et elle a été largement supplantée par le développement de Saint-Lary.

Vielle-Aure offre à la visite une église du 12e s. à fresques, un Aquascope, une pisciculture et d'anciennes mines de manganèse sur la route du Pla d'Adet; un supermarché (30 sal.). La population communale a culminé vers 510 hab. de 1900 à 1926, puis s'est effondrée jusqu'à 280 hab. dès 1931 et s'est réduite à 205 en 1982, puis a repris un peu. La commune a un hôtel, un camping et 620 résidences secondaires (78% des logements). Elle est le siège de la communauté de communes de la Haute Vallée d’Aure (10 communes, 1 300 hab.).

Le canton a 2 600 hab., 14 communes, 29 808 ha dont 6 322 de bois; il atteint au sud la frontière de l'Espagne, dans les communes de Saint-Lary-Soulan, Tramezaïgues et Aragnouet. La plupart des petits villages sont proches de Vielle-Aure; Bourisp (150 hab., 190 ha), 1 km à l'est, a une église à fresques du 16e s., et 40 hab. de plus qu'en 1999; Sailhan (110 hab., 264 ha), 1 km au sud à 1 100 m un musée de la vie rurale en pays d'Aure.

Ens (16 hab., 349 ha), au-dessus de Sailhan à 1 190 m, offre une petite église romane et un beau point de vue sur la vallée. Azet (160 Azetois, 2 663 ha), 4 km au SE de Vielle-Aure dans la petite vallée de la Mousquère à 1 170 m, a un finage plus étendu, qui va jusqu'au pic de Lustou (3 023 m) au sud, à 8 km; la station de ski voisine de Val Louron déborde sur la crête qui sépare la commune du val Louron.