Vivier-au-Court

3 540 hab. (Vivarois), 934 ha dont 228 de bois, commune du département des Ardennes dans le canton de Villers-Semeuse, 5 km à l’est de celle-ci, jointive de Vrigne-aux-Bois. Elle abrite deux usines de La Fonte ardennaise (FA 1, 240 sal.) et Dumast (225 sal.), plus un atelier de mécanique du groupe (30 sal.), qui a encore d’autres usines dans les Ardennes et 850 salariés en tout; fonderie de fonte Dupire Invicta (D2I, ex-B. Huet, 210 sal.), mécanique SII (65 sal.), décolletage Marcel France (50 sal.), outillage Lagneaux (35 sal.), traitements de surfaces Galva 08 (30 sal.), visserie l’Étoile (25 sal.), menuiserie métallique Entourage (20 sal.); atelier de plastiques Ceva (25 sal.). La commune abrite aussi un lycée professionnel industriel public et le nettoyage Derichebourg (190 sal.), un gardiennage (ACS, 40 sal.), les transports TCE (25 sal.), les travaux publics Colas (50 sal.). Elle bénéficie d’un accès à la voie rapide de Charleville à Sedan; elle est fleurie (trois fleurs). La population était de 2 500 hab. en 1900 et a crû jusqu'en 1990, puis a gagné 110 hab. de 1999 à 2008.