Volgelsheim

2 400 hab., 864 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Neuf-Brisach, juste à l'est du chef-lieu. Elle occupe le territoire entre celui-ci et la rive gauche du Rhin, où a été érigé le fort Mortier, à la fin du Grand Canal d'Alsace, juste en aval de Vogelgrun. La population n'était encore que de 380 hab. en 1906; elle était passée à plus de 1 800 dans l'entre-deux-guerres, à 2 600 en 1975; elle diminue un peu depuis 1975, mais la commune reste la plus peuplée du canton, avec un collège public et le siège du sivom Hardt-Nord. Les principaux employeurs sont la scierie Schilliger (120 sal.), les décors de théâtre Gerriets (55 sal., allemand), la menuiserie métallique Riess (30 sal.),); plus les gros silos Gustave Muller (120 sal.); Intermarché (35 sal.), négoces de boissons Beucher (Abedis, 50 sal.), de matériel agricole Haag (30 sal.).

Un train touristique à vapeur fonctionne de mai à septembre en fin de semaine sur 9 km, offrant une programme combiné avec un parcours en bateau sur le Rhin. Le finage communal entoure Neuf-Brisach sur trois côtés, débordant au nord-ouest le canal du Rhône au Rhin et incluant ainsi la ferme de la Petite Hollande et un terrain de manœuvres. Au nord-est, il partage avec Biesheim une zone d'activités près du fort Mortir, et dessine une quasi-enclave vers le nord dans le territoire de Biesheim, entre le Rhin et le canal de Neuf-Brisach. Au sud-est, l'urbanisation de Volgelsheim touche à celle d'Algolsheim. Une voie ferrée venant de Colmar par Neuf-Brisach traverse toute la commune et dessert au nord-est les zones industrielles.