Vouillé (Vienne)

3 470 hab. (Vouglaisiens), 3 395 ha dont 665 de bois, chef-lieu de canton du département de la Vienne dans l’arrondissement de Poitiers, 17 km ONO de Poitiers sur la route de Parthenay (N 149) au bord de l’Auxance. Le bourg a quelques commerces dont un supermarché U (60 sal.), des ateliers dont la menuiserie métallique Chauvet (20 sal.); hôtel du Cheval Blanc (25 sal.); un collège privé; une forêt domaniale se tient au sud de la commune.

Le nom de Vouillé (campo Vogladense) reste attaché à la victoire de Clovis sur les Wisigoths d’Alaric en 507, racontée bien plus tard par Grégoire de Tours, mais le site est controversé: certains la situent à Voulon, tout de même à 33 km au sud. Vouillé a eu 1 600 hab. vers 1900 après un maximum à 1 830 en 1881, moins de 1 400 en 1936; encore à 1 450 en 1968, elle progresse depuis, et a encore gagné 620 hab. entre 1999 et 2008. Elle est «station verte de vacances», et le chef-lieu de la communauté de communes du Vouglaisien, qui groupe 13 communes (14 100 hab., 31 100 ha).

Le canton, limitrophe des Deux-Sèvres, a 15 600 hab. (13 500 en 1999), 14 communes, 34 347 ha dont 5 425 de bois. Quinçay a plus de 2 000 hab. À Chiré-en-Montreuil (890 Chiréens, 2 146 ha dont 396 de bois), juste à l’ouest de Vouillé, s’est installée l’une des principales usines de la région, Autoliv Isodelta, qui fabrique des équipements pour automobiles, notamment des garnitures de volants et ceintures de sécurité (ex-Gersteen, 950 sal.); la commune a 86 hab. de plus qu'en 1999. Le Rochereau (720 hab., 893 ha), à la limite nord-est du canton, a gagné 80 hab. depuis 1999; son territoire contient le dolmen classé de la Bie et depuis 2009 un parc éolien de la société d'économie mixte locale Sergies, doté de 4 machines Ecotecnia (6,7 MW); lubrifiants Unil Opal (25 sal.).

À 8 km ONO de Vouillé sur la N 149 et au bord de l’Auxances, qui en dépit de son pluriel n’est qu’un petit affluent de l’Auxance, Ayron (1 120 Ayronais, 2 830 ha) bénéficie d’une base de loisirs avec un étang; château renaissance, fabrique de chaussures Liège (65 sal.), transports Laurentin (50 sal.). Juste au nord d’Ayron à Maillé (580 hab., 1 232 ha), matériel de travaux publics Sateco (50 sal.); la commune a gagné 110 hab. depuis 1999.

Plus loin à 8 km à l’ouest d’Ayron sur la route de Parthenay, Chalandray (760 Chalandraisiens, 2 497 ha dont 252 de bois) a une maison familiale rurale et s'est accrue de 40 hab. depuis 1999; foies gras au domaine de Rouilly (20 sal.). Sur l’Auxance à 5 km au sud d’Ayron, Latillé (1 450 Latillacois, 2 517 ha) a un collège et une maison de retraite, quelques commerces et services qui en font un village-centre, en progrès depuis le minimum de population de 1968 (970 hab.) et qui a gagné 70 hab. depuis 1999.

Dans la vallée de la Boivre au sud du canton, Béruges (1 320 Bérugeois, 3 263 ha dont 1 514 de bois), 10 km SSE de Vouillé et 12 km à l’ouest de Poitiers, a un musée archéologique, un château et, un peu à l’écart du village au creux de la vallée, les restes de l’abbaye cistercienne du Pin, fondée en 1136 et en partie rétablie au 17e s.; la commune va assez loin vers le sud pour englober la forêt de l’Épine. Sa population progresse aussi, depuis un minimum à 560 hab. en 1975; elle a augmenté de 200 hab. entre 1999 et 2008. Un peu plus loin, Montreuil-Bonnin (670 Montreuillais, 2 576 ha dont 606 de bois), 11 km SSO de Vouillé, se distingue par les ruines d’un gros château féodal à 6 tours rondes et logis du 16e s.

Lavausseau (790 Lavaucéens, 2 471 ha), également sur la Boivre à 13 km SO de Vouillé, figure parmi les «petites cités de caractère»; ce fut un village de tanneurs; il y demeure une tannerie artisanale, la seule du département; commanderie d’hospitaliers du 15e s., centre d’aide par le travail. La commune n’a été créée qu’en 1868, avec 850 hab., à partir de Benassay; elle a gagné 70 hab. de 1999 à 2008. Benassay (880 Benasséens dont 40 à part, 4 241 ha dont 465 de bois), 2 km à l’ouest de Lavausseau, a une maison familiale rurale à Montbeil et englobe la forêt de Montbeil vers les sources de la Boivre; transports Turpault (25 sal.).