Vouneuil-sur-Vienne

2 020 hab. (Vouneuillois), 3 680 ha dont 1 156 de bois, chef-lieu de canton du département de la Vienne dans l’arrondissement de Châtellerault, 12 km au sud de celle-ci et 29 km au NE de Poitiers sur la rive gauche de la Vienne. Elle a un collège public et un village de vacances, une maison de retraite (20 sal.). Au sein de la forêt de Moulière, la réserve naturelle du Pinail est formée de centaines de mares sur d’anciennes carrières de pierre meulière dans un environnement de landes (145 ha). Au NO de la commune, au-dessus du Clain et près du Vieux-Poitiers, le petit hameau avec château de Moussé-la-Bataille est le lieu supposé de la fameuse bataille de 732 par laquelle Charles Martel arrêta la progression des troupes arabes. La commune est très boisée, dans le prolongement de la forêt de Moulière. La population n’était que de 1 220 hab. en 1975 et augmente depuis; elle a gagné 140 hab. depuis 1999.

Le canton a 11 000 hab. (10 100 en 1999), 8 communes, 21 694 ha dont 4 877 de bois; il s’étend sur plus de 30 km d’ouest en est. Beaumont (1 800 Beaumontois, 2 144 ha dont 498 de bois) forme à l’ouest une commune un peu à part, au-delà de la vallée du Clain à 12 km SO de Châtellerault, entre l’autoroute d’Aquitaine et la N 10 flanquée de la voie ferrée (gare). Le village est jugé pittoresque et fait partie des «petites cités de caractère»; église romane, ruines de château féodal avec donjon et tour de guet; au nord de la commune, ruines du château du Rouhet (15e-18e s.) et château de Baudiment, du 16e s., restauré au 19e. Beaumont a une Papeterie du Poitou (65 sal.) et une entreprise de surveillance (Securit Dog Man, 50 sal.); la commune a gagné 150 hab. depuis 1999.

Tout au nord, Cenon-sur-Vienne relève de la banlieue de Châtellerault. Au sud, Bonneuil-Matours a également dépassé 2 000 hab. Availles-en-Châtellerault (1 590 Availlais, 1 546 ha dont 313 de bois), 6 km NNE de Vouneuil, a un parc de loisirs et une zone d’activités avec une fabrique de filtres pour la chimie (Johnson, 140 sal.); travaux publics STPG (25 sal.); la commune a plus que doublé sa population depuis 1950 et gagné 330 hab. de plus depuis 1999. Monthoiron (660 hab., 1 666 ha dont 569 de bois) , 6 km à l'est du chef-lieu de l'autre côté du bois de Chitré, s'orne d'un château (15ee-16e s.) dans la vallée de l'Ozon.

À Archigny (1 050 Archignois, 6 668 ha dont 522 de bois), 13 km ESE de Vouneuil, une ferme-musée est établie dans un terroir où furent accueillis des Acadiens de retour du Canada en 1755 (ferme des Huit Maisons, hameau de la Ligne acadienne), près de l’ancienne abbaye cistercienne de l’Étoile (1117), dont il reste une belle salle capitulaire gothique et des éléments du 12e au 17e s. La Ligne acadienne est un alignement de 58 maisons construites en 1773-1774 sur les terres du marquis de Périsse des Cars; il en reste 38. Contrairement aux communes de la vallée de la Vienne, Archigny a perdu de nombreux habitants récemment: elle en avait encore 1 600 en 1954 (et 2 000 dans la première moitié du 19e s.); mais elle en a repris une cinquantaine après 1999.