Wervicq-Sud

4 800 hab. (Wervicquois), 509 ha, commune du département du Nord dans le canton de Quesnoy-sur-Deûle, à l'extrémité NE du canton à 10 km NNE du chef-lieu. La petite ville est sur la rive droite de la Lys à la frontière, face à son équivalent belge Wervik, nettement plus peuplé. L'ensemble fut Viroviacum aux temps gallo-romains, à l'endroit où la voie romaine de Cassel à Tournai franchissait la Lys. Le finage, petit, s'étire en bande vers le sud, le long de la route vers Linselles et Roubaix. Le château Dalle-Dumont et son domaine de 13 ha (la Montagne) sont propriété communale, avec un jardin public, des bois et un plan d'eau. La ville fête le géant Jehan Van d'Helle, rappelant que Wervicq fut un grand centre de production du tabac.

Elle accueille les textiles Cousin (250 sal. dont 40 au moulinage, 90 sal pour les prothèses textiles médicales, 30 pour les composites et 65 aux textiles techniques, plus 25 à la distibution), une fabrique de matériel publicitaire Planorga (Dalle, 60 sal.), une menuiserie (Richart, 35 sal.), un supermarché Match (35 sal.) et un négoce d’électronique (Holdelec, 65 sal.), de pharmacie Cousin (. La population communale est montée de 1 200 hab. au début du 19e s. à 3 000 en 1876, a diminué jusqu’à 2 000 hab. (1926-1954) puis a repris sa croissance ; elle a gagné 460 hab. entre 1999 et 2010.