Zone (la)

ceinture de Paris définie comme zone non ædificandi (où l'on ne pouvait pas construire) de 250 m de large en avant de l'enceinte de 1845 construite sous l'autorité d'Adolphe Thiers, ce «mur murant Paris» qui, selon Victor Hugo, «rend Paris murmurant», devenu «les fortif» dans le langage populaire. Son dessin a été décisif, puisqu'il a fixé ensuite la délimitation de la commune de Paris en 1859. Ce glacis non constructible, dont on avait rasé la surface et qui ne comprenait plus guère que les cimetières de Gentilly et de Montrouge, a été assez vite occupé par des jardins, puis par des cabanes que l'on dirait aujourd'hui d'«habitat précaire», au point que ce que l'on appelait simplement «la zone» fut encombrée de «bidonvilles» avant la lettre, et que «zoner» et «zonard» sont encore aujourd'hui présents dans le langage populaire.

La longue rocade interne de desserte des murs, des portes et des forts, dite Rue Militaire, a été intégrée en un boulevard des Maréchaux, prenant localement le nom de gloires militaires nationales. Les «fortif» ont été abattues de 1920 à 1929. Puis l'espace libre a été transformé peu à peu par la construction d'HBM (blocs d'immeubles municipaux dits d'habitation bon marché) et l'aménagement de parcs, jardins, stades et autres installations sportives, plus quelques lieux d'entrepôts et d'édifices publics comme la Cité Universitaire, plusieurs collèges et lycées, des casernes, des hôpitaux, le Parc des Expositions de la Porte de Versailles, les installations militaires de l'Air et de la Marine près d'Issy, ou le cimetière parisien des Batignolles; l'Université Paris-Dauphine, le Palais des Congrès de la porte Maillot, l'INSEE même y ont trouvé place.

Plus tard, de 1958 à 1973, le boulevard périphérique, volontiers dit «périph», a pu être construit du côté externe sur 35 km, mais toujours dans l'espace de la Zone. Large de 35 m, il est formé de deux anneaux de circulation inverse, de quatre voies chacun: on roule dans le sens horaire sur le boulevard intérieur, antihoraire sur le boulevard extérieur. Il est surélevé sur la moitié de son parcours, en tranchée sur 40%, et localement recouvert, notamment dans le Bois de Boulogne et, plus récemment, à la Porte de Vanves et à la Porte des Lilas. Il compte 35 points d'accès (dont deux pour le périphérique extérieur seulement) correspondant aux portes de Paris.