Canton de Chalamont

Chalamont

1 700 hab. (Chalamontais), 3 288 ha dont 510 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Ain dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse, 29 km au SO de la préfecture. C'est un petit centre de services et de marchés au milieu des étangs, doté d'un hôpital local (12 lits médicaux, 80 en tout) mais sans collège; œufs Avibresse (30 sal.), négoce de produits laitiers Mifroma (45 sal.). Chalamont avait eu 1 900 hab. en 1881, moins de 1 200 entre 1950 et 1970; sa population augmente depuis et a gagné 360 hab. de 1999 à 2006, soit 21%.

Le canton a 4 900 hab., 15 814 ha dont 3 404 de bois, 8 communes qui forment la communauté de communes du canton de Chalamont, laquelle siège au chef-lieu; il est entièrement en Dombes et touche à l'est au cours de l'Ain. Villette-sur-Ain (490 Villetois, 1 938 ha dont 603 de bois), 8 km à l'ESE du chef-lieu, qui n'est «sur Ain» que depuis 1991, s'y distingue par une église du 11e siècle, deux châteaux (Richemont et la Moutonnière) des 17e et 19e s., et le golf de la Sorelle; sa population a fait un saut remarqué de 1999 à 2006: 170 hab., soit +35%! Sa voisine Châtillon-la-Palud (1 200 Châtillonnais dont 80 à part, 1 401 ha dont 542 de bois), 2 km au sud également au bord de l'Ain face au confluent de l'Albarine, a plusieurs châteaux dont celui du Croissant (ou Férié), du 19e s. en brique et pierre, où est logé un institut thérapeutique éducatif et pédagogique (itep) de 50 places; sa population est également en augmentation (+260 hab. de 1999 à 2004, soit +24%).

À l'autre extrémité du canton en pleine Dombes, Le Plantay (420 hab., 1 996 ha dont 231 de bois), 8 km au NO de Chalamont, conserve une tour médiévale en brique; au nord de la commune, l'abbaye Notre-Dame des Dombes a été ouverte en 1863 pour contribuer à l'assèchement de la Dombes; elle est toutefois passée des cisterciens trappistes à la communauté catholique écuménique du Chemin Neuf, apparue à Lyon en 1973, qui s'y active. Le Plantay a gagné 110 hab. de 1999 à 2007.