Canton de Montrevel-en-Bresse

Montrevel-en-Bresse

2 000 hab. (Montrevélois), 1 027 ha, chef-lieu de canton du département de l'Ain dans l'arrondissement de Bourg-en-Bresse, 17 km NNO de la préfecture. C'est l'un des principaux bourgs de la Bresse et une ancienne seigneurie, au bord de la Reyssouze; mais elle a peu de restes anciens, à part quelques maisons; un hôpital local avec maison de retraite (190 lits en tout), un collège public. Plusieurs entreprises y soutiennent l'emploi: une grosse discothèque (La Clé des Chants) qui a 60 salariés, une fabrique de meubles (Fourrier, 35 sal.), des ateliers de plasturgie Cofraplex (45 sal.) et du groupe Velforplast (Lider, 35 sal.), un abattoir de volailles (Au Chapon bressan, 30 sal.) et Miéral (30 sal.); supermarché Champion (45 sal.).

De grands étangs à l'est du bourg ont été réaménagés en base de loisirs sous le nom de Plaine Tonique; le plan d'eau atteint une centaine d'hectares et un centre aquatique est alimenté par une eau chaude à 28 °C puisée à 400 m de profondeur. Au SO du village, musée océanien d'un ancien missionnaire au hameau de Cuet. La commune a adopté le statut de «station verte de vacances». Montrevel, «en Bresse» depuis 1955, avait 1 350 hab. à cette date; sa population a crû jusqu'en 1982 puis est restée étale.

Le canton, au centre de la Bresse méridionale, a 12 400 hab., 14 communes, 21 382 ha dont 2 503 de bois; il est traversé du SSE au NNO par la Reyssouze, et assez boisé vers ses limites orientales. Ses communes forment la communauté de communes de Montrevel-en-Bresse, qui siège au chef-lieu. Étrez (650 hab., 1 215 ha dont 269 de bois), 5 km à l'est du chef-lieu, a une coopérative laitière fabriquant beurre, crème et fromages (Étrez-Beaupont, 40 sal., 280 000 hl/an). Gaz de France y entretient un réservoir souterrain de gaz d'environ un milliard de mètres cubes et une vingtaine de cavités, à 1 000 m de profondeur dans un dôme de sel (70 sal.). Foissiat (1 600 Foissiatis, 4 036 ha dont 577 de bois), 6 km au NE de Montrevel, est une assez grande commune qui occupe tout le nord-est du canton. Jayat (780 Jayatis, 1 630 ha), sur la grand-route 4 km au nord de Montrevel, a une fabrique d'emballages de bois (Comas, 40 sal.); transports Pacquelet (25 sal.), Intermarché (75 sal.), vente à domicile (Magasins Bleus, 25 sal.); la population communale a augmenté de 160 hab. de 1999 à 2006 (+21%).

Dans la commune de Confrançon (880 hab., 1 817 ha), 11 km au SO de Montravel, qui est traversée par l'A 40 et la N 79, sont le château de Loriol (15e et 19e s.) et un parc animalier Eurofarm aux Mazettes; étang Malachard au nord de la commune; négoce de boissons (France Boissons, 35 sal.). Confrançon a gagné près de 200 hab. de 1999 à 2006 (+22%). Sa voisine Curtafond (600 hab., 1 241 ha dont 220 de bois), au nord-est, accueille une maison de retraite (30 sal., groupe Medica) et a gagné 50 hab. de 1999 à 2007. Saint-Martin-le-Châtel (660 hab., 1 277 ha), au nord-est de la précédente et à 7 km au sud du chef-lieu, abrite la fabrique de charpentes MAB (30 sal.); elle a gagné 80 hab. de 1999 à 2004. Attignat est au sud du canton.


Attignat

2 000 hab. (Attignatis), 1 869 ha dont 226 de bois, commune du département de l'Ain dans le canton de Montrevel-en-Bresse, à 6 km SSE du chef-lieu sur la route de Bourg-en-Bresse, au bord de la Reyssouze. La commune bénéficie de la proximité de Bourg et d'un échangeur de l'A 40, qui vient de Mâcon, avec la route de Bourg à Tournus (D 975). Quatre entreprises émergent: la carrosserie Trouillet (160 sal.), les transports frigorifiques Chenaux (TGC, 100 sal.), les emballages plastiques CMSI (Conception et moulage au service de l'industrie, groupe français PSB-Texen, 100 sal.), les transports de voyageurs Cariane (Keolis, 45 sal.). La population communale croît depuis le années 1930, où elle était d'environ 1 100 hab. Elle a gagné 640 hab. de 1999 à 2007, soit plus de 33%, et dépasse ainsi nettement les 2 500 hab.