Canton de Virieu-le-Grand

Virieu-le-Grand

960 hab., 1 255 ha dont 662 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Ain dans l'arrondissement de Belley, 12 km au nord de Belley. Le village, assez riche en maisons anciennes, est à l'extrémité de la cluse des Hôpitaux, au bord de l'Arène qui descend vers le Furans; restes du château de la famille d'Urfé. Il n'a guère d'entreprise, si ce n'est la charcuterie du Saloir de Virieu (20 sal.) et un centre d'aide par le travail. Il est dominé au nord par la montagne de Sérémond (1 040 m, table d'orientation), à l'ouest par la Grande Montagne de Virieu (1 056 m); entre les deux, l'Arène dévale en gorge de la partie méridionale du plateau d'Hauteville. Une gare assure la bifurcation vers Belley. Virieu est le siège de la communauté de communes Bugey-Arène-Furans (8 communes, 2 000 hab.). Sa population n'évolue que lentement depuis les années 1880 (+80 hab. de 1999 à 2007).

Le canton a 3 600 hab., 13 communes, 10 503 ha dont 3 778 de bois. À l'ouest, La Burbanche (60 hab., 1 082 ha dont 393 de bois), à 12 km du chef-lieu, est un petit village au centre même de la cluse des Hôpitaux, qui y est particulièrement étroite, et ornée de plusieurs lacs, d'où sort le Furans; la commune a pourtant eu plus de 500 hab. en 1841. À Cheignieu-la-Balme (110 Cheigneulats, 626 ha dont 317 de bois), commune créée en 1855 avec 400 hab., également dans la cluse mais à 8 km de Virieu, le château des Éclaz (14e et 17e s.) s'accompagne d'un parc et d'un musée du vin; Cheignieu bénéficie d'une petite appellation de vins-de-savoie-maniche portant sur à peine 3 ha; Maniche, lieu-dit en adret sous la Grande Montagne de Virieu, était la propriété de Brillat-Savarin, ce qui n'a pas manqué d'influencer le classement.

Ceyzérieu (820 Ceyzériolans, 1 972 ha dont 517 de bois), à l'est du canton à 5 km de Culoz, est au bord de la plaine de confluence Rhône-Séran, marécageuse et protégée par la réserve naturelle du marais de Lavours; petits lacs de Chavoley et de Morgnieu à l'ouest de la commune. La commune a regagné quelques habitants depuis le minimum de 650 hab. en 1975, mais elle en eut plus de 1 800 en 1850. Flaxieu (50 Flaxiolans, 279 ha), 3 km au sud de Ceyzérieu, donne aussi sur ces marais et cette réserve; fontaine-oratoire Sainte-Fontaine; Flaxieu cultive un peu de vigne (29 ha) comme sa petite voisine du nord Vongnes (90 hab., 205 ha dont 50 de vignes), et sa voisine du sud-ouest Marignieu (160 Marigniolans, 355 ha dont 23 de vignes), toutes trois en vdqs vins-de-savoie.