Canton de Marle

Marle

2 430 hab. (Marlois), 1 379 ha, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Laon, 25 km au NNE de la préfecture, sur la rive gauche de la Serre. Le bourg occupe un promontoire dominant le confluent de la Serre et du Vilpion, et fut entouré de remparts, dont il reste quelques témoins, ainsi que du château du 12e s.; maisons anciennes, surtout des 16e-17e s.; l’église gothique dispose d’un mobilier assez riche. Marle dispose d’un musée des Terres barbares (témoignages mérovingiens) et d’un collège public.

La bourgade, qui est sur la N 2 et bénéficie d’une gare, compte une usine de produits phytosanitaires du groupe Bayer (200 sal.); l’ancienne sucrerie Bouchon (Saint-Louis Südzucker) a été fermée en 1999; emballages plastiques Ideapack (25 sal.); installations thermiques et désenfumage Essemes (45 sal.); négoce de matériel agricole Lefèvre (55 sal.), supermarché Carrefour (30 sal.), transports par cars Nouvelle Aisne Tourisme (85 sal.). La population communale tend à diminuer depuis un maximum en 1975 (2 900 hab. sdc), et a encore perdu 150 hab. de 1999 à 2008.

Le canton a 7 100 hab. (7 300 en 1999), 23 communes, 23 478 ha; il s’étend, en pays de grande culture, sur la partie septentrionale de la Champagne crayeuse. Les villages de la vallée de la Serre font partie du groupe des églises fortifiées de Thiérache. Tout en amont à 15 km ESE de Marle, Agnicourt-et-Séchelles (200 hab., 1 079 ha) a une église à deux tours du 16e s.; Tavaux-et-Pontséricourt (590 Tavelois, 2 542 ha), 4 km en aval, a plus d’originalité, avec une église romane à clocher-mur du 12e s. Ces doublets datent de réunions des années 1790. Saint-Pierremont (60 hab., 698 ha), 2 km à l'ouest de Tavaux dans la même vallée, conserve un peu à l'écart, au bord de la Serre, une ferme Saint-Antoine des 13e et 17e-18e s., reste d'une ancienne abbaye de filles de 1245 devenue commanderie hospitalière en 1428.

Sa voisine Bosmont-sur-Serre (210 Bosmontois, 968 ha), 6 km à l’est de Marle, a une église du 16e s. à donjon latéral, et ajoute le château de brique de Chambly, du 17e s. en style Louis XIII, entouré de douves, dont les jardins et le parc sont très visités. La commune partage avec ses voisines du plateau La Neuville-Bosmont (180 hab., 998 ha), Autremencourt (190 Autremencourtois, 915 ha) et Cuirieux (170 Cuiroliens, 646 ha) au sud-ouest un triple parc de 11 éoliennes Nordex (27,5 MW) ouvert en 2009 (Kallista et Wind Prospect). La Neuville a pour annexe au norouest au bord de la Serre l'écart de Richemont, seul reste d'une ancienne paroisse absorbée dans les années 1790.

Cilly (230 Cillois, 930 ha), également sur la rive droite de la Serre mais plus près de Marle (4 km), a dû refaire au 19e s. son église fortifiée; château du milieu du 18e s. Au sud du canton, à 12 km de Marle, et 16 km NE de Laon, Pierrepont (400 Pierrepontois, 1 054 ha) est au bord de marais drainés par la Souche, et dont les tourbières ont été exploitées au sud; travaux agricoles Darquennes (20 sal.). Une réserve naturelle des marais de Vesles-et-Caumont (220 Veslois, 1 034 ha dont 200 de bois) a été délimitée dans la commune voisine, au nord de Pierrepont. Grandlup-et-Fay (330 Grandlupois) est 5 km à l'ouest de Pierrepont et participe au nord-est à ces marais; comme Vesles-et-Caumont, la commune vient d'une fusion des années 1790; le hameau de Fay subsiste au sud de Grandlup.

Le canton de Marle contient une partie au nord-ouest de la vallée de la Serre, mais la forêt domaniale de Marle est dans le canton voisin de Crécy-sur-Serre, à Dercy et Bois-lès-Pargny. À l’angle NO du canton à 10 km ONO de Marle, Sons-et-Ronchères (230 hab., 920 ha), autre doublet de la Révolution, a une entreprise d’isolation et revêtements Axter (100 sal.). Le village de Châtillon-lès-Sons (80 Châtillonnais, 1 056 ha) jouxte celui de Sons au sud.