Canton de Durban-Corbières

Durban-Corbières

700 hab. (Durbanais), 2 590 ha dont 764 de bois et 461 de vignes, chef-lieu de canton du département de l’Aude dans l’arrondissement de Narbonne, 36 km SSO de la ville au bord de la Berre, qui aboutit à l’étang de Bages; cave coopérative, accueil touristique. Le village est dominé par les hautes ruines du château des rois d’Aragon. Son nom était simplement Durban avant 1935; la population communale a atteint un maximum en 1921 (1 020 hab.) et diminué ensuite jusqu’en 1982 (530 hab.), a augmenté ensuite un peu (+50 hab. entre 1999 et 2009).

Le canton a 3 950 hab. (3 400 en 1999), 14 communes, 29 739 ha dont 3 178 de bois et garrigues; il occupe une bonne part des Corbières sud-orientales, culminant au sud au Montoulié de Périllou (707 m) et y voisinant avec les Pyrénées-Orientales. Fort dépeuplé, le canton étale dans ses fortes collines d’anciens parcours de brebis parsemés de capitelles (cabanes de pierre sèche), retournés à la garrigue; on a même tracé des pistes pour l’entraînement des concurrents du Paris-Dakar; mais la vogue des vins d’appellation a relancé le vignoble sur les meilleurs terroirs.

Villesèque-des-Corbières (400 Vilasecais, 3 169 ha), 5 km au NE de Durban, a de vastes garrigues et cultive 450 ha de vignes; elle a gagné 90 hab. de 1999 à 2009 mais la population avait frôlé 900 hab. en 1881. Un grand parc éolien comprend 24 machines, dont deux hélices Enercon installées en 2008 par JMB Energie (4,6 MW, site de Couloumi), 22 pour EDF (50,6 MW). C'est pour le moment le principal ensemble du département. En amont de Durban dans la vallée de la Berre, Villeneuve-les-Corbières (270 Villenovais, 2 431 ha) en cultive 514 ha et possède quelques commerces; la commune a été créée en 1892 à partir de Cascastel et avait alors 380 hab.; sa population remonte un peu depuis 1982 (220 hab.).

Juste au nord, Cascastel-des-Corbières (210 Cascatellois, 1 538 ha dont 410 de vignes), 5 km à l’ouest de Durban, qui avait 420 hab. après avoir perdu Villeneuve, a une cave coopérative renommée (90 vignerons, 500 ha) et des vieilles pierres mais le nombre d’habitants diminue encore. Une église romane classée se voit à Fontjoncouse (140 Fontjoncousois, 2 735 ha dont 144 de vignes), 10 km NNO de Durban, village réputé aussi pour son hôtel-restaurant étoilé, l'Auberge du Vieux-Puits de Gilles Goujon.

Thézan-des-Corbières (540 Thézanais, 2 638 ha), à l’extrême nord du canton 17 km au NNO de Durban, cultive 720 ha de vignes; la commune est le siège de la communauté de communes de la contrée de Durban-Corbières, qui correspond au canton; son nom a été allongé en 1970; le dépeuplement, commencé en 1886 (1 000 hab.), semble enrayé depuis 1985.

Plus à l’ouest, Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse (790 Cabrerissais dont 40 à part, 2 503 ha dont 926 de vignes), 9 km au sud de Lagrasse sur un affluent de l’Orbieu, a aussi une cave coopérative entreprenante et une caserne de pompiers; il existe une appellation de vin de pays des coteaux de la Cabrerisse depuis 1981. La commune a gagné 100 hab. de 1999 à 2009; mais elle avait plus de 1 200 hab. en 1881. Onze communes autour de Durban bénéficient de l’appelation de vin de pays Vallée du Paradis.