Canton d'Aunay-sur-Odon

Aunay-sur-Odon

2 990 hab. (Aunais), 1 274 ha, chef-lieu de canton du Calvados dans l’arrondissement de Vire, 30 km au SO de Caen, au pied des premiers reliefs de la Suisse Normande. Le bourg, au plan circulaire, a été reconstruit de 1947 à 1950 après les combats du Débarquement. C’est un petit centre de services avec un collège, un centre hospitalier (30 lits) et une ancienne abbaye. Il a aussi plusieurs ateliers: BSI (Bâtiments et structures industrielles, constructions métalliques, 80 sal.), LMI Composants (ex-ABB, composants électriques, 65 sal.), usinage de précision Sepac (Cordier, 25 sal.), sièges Malta (Souplina, 25 sal.), étanchéification SEO (25 sal.); mais la fromagerie Lactalis a été fermée en 1993. Le nom était Aunay avant 1895; la commune a eu plus de 2 000 hab. au 19e s., mais était descendue à 1 600 dans les années 1930; sa population est brusquement montée à 2 600 en 1954, 3 200 en 1962 (sdc) et a légèrement décrû ensuite; elle a regagné une conquantaine d'habitants de 1999 à 2008.

Le canton a 8 560 hab. (7 800 en 1999), 17 communes, 17 473 ha dont 2 004 de bois; il touche à l’ouest au département de la Manche et il est traversé par l’autoroute des estuaires (A 84). Au sud, son territoire s’élève dans les reliefs boisés que domine le mont Pinçon (362 m) dans la commune du Plessis-Grimoult (360 320 hab., 1 645 ha dont 149 de bois), 8 km SSE d’Aunay; celle-ci conserve les restes d’un prieuré et a gagné 40 hab. après 1999. Plus à l’ouest, Jurques (650 Jurquois, 1 269 ha dont 220 de bois), 9 km à l’ouest d’Aunay sur la route de Caen à Vire, a gagné 90 hab. depuis 1999. Le village se tient aux sources de l’Odon sur un petit massif granitique prolongeant les reliefs du mont Pinçon et qui domine la campagne d’Aunay par un talus rectiligne de 150 m. La commune propose un parc zoologique et un dolmen classé; on y a exploité du fer.

Au nord-ouest du canton, la principale commune est Cahagnes (1 350 Cahagnais, 2 435 ha), qui bénéficie de quelques commerces et contient le château d'Aubigny (17e s.); sa population était de 2 000 hab. au début du 19e s.; assez stable depuis 1920, elle vient d'augmenter de 270 hab. entre 1999 et 2008, plus d'un quart. Cahagnes est le siège de la communauté de communes Aunay-Caumont Intercom, qui réunit 22 communes (11 000 hab.).