Canton de Montsalvy

Montsalvy

900 hab., 2 029 ha, chef-lieu de canton du département du Cantal dans l’arrondissement d’Aurillac, 32 km au sud d’Aurillac, à 780 m. Né d’un monastère du 11e s., le bourg, «petite cité de caractère», conserve des restes d’enceinte, portes, château et cloître, et suit une politique d’accueil touristique de «station verte de vacances»; fête des paniers en été, céramiques d’art de la galerie du Don; collège public. La commune s’est toujours tenue entre 800 et 1 100 hab. depuis deux siècles; sa population diminue depuis 1975. La communauté de communes du pays de Montsalvy a 15 communes et 5 500 hab. et siège au village.

Le canton, à l’est de la Châtaigneraie, limitrophe du département de l’Aveyron, a 4 700 hab. pour 13 communes et 23 155 ha dont 6 120 de bois; il est limité au nord-est par les gorges du Goul, au sud par la profonde vallée du Lot et sa surface se tient en général au-dessus de 600, voire 700 m. Calvinet (480 hab., 1 373 ha dont 378 de bois), 19 km à l’ouest de Montsalvy, est un petit centre de séjour bien aménagé, à 600 m.

Le territoire cantonal est traversé à l’ouest par la vallée de l’Auze; à Saint-Projet dans la commune de Cassaniouze (540 hab., 3 584 ha dont 1 250 de bois, à 550 m), elle rejoint en gorge la vallée du Lot, lequel est riverain de la région Auvergne sur une dizaine de kilomètres. Calvinet et Cassaniouze font ensemble une «station verte de vacances». Non loin à Vieillevie (120 hab., 965 ha), village enfoncé dans la vallée du Lot, se dresse un puissant château du 16e s. d’allure féodale à tours rondes. Labesserette (270 hab.), 7 km au nord-ouest de Montsalvy, abrite la maçonnerie Daulhac (20 sal.). Le parc de loisirs de la Vallée des Dains est à Junhac (340 hab.), 7 km à l'ouest du chef-lieu.